Top 10 : Personnages Féminins des séries animées Disney !

Top 10 : Personnages Féminins des séries animées Disney !

  • Post author:
  • Post category:Jeux Vidéo
  • Reading time:9 mins read

Les séries animées Disney, notamment dans les années 90, sont très nombreuses. Je m’amuse actuellement à les redécouvrir progressivement via Disney +, et vous propose régulièrement des articles ou des vidéos sur le sujet, comme avec Tic et Tac, La Bande à Picsou, Mighty Ducks ou bien encore Hercules.

Après avoir fait le tour de mes personnages masculins préférés dans les séries animées Disney, il était évident que je garde un article pour la gente féminine.  Si les séries ont tendance à mettre d’avantage en avant des héros masculins, les filles ne sont pas en reste et deviennent de véritables héroïnes à leur tour !

 

Cassandre

Mon coup de Cœur va droit à Cassandre, la meilleure amie d’Hercules dans la série du même nom. La série prend un malin plaisir à remettre au goût du jour de nombreux personnages issus de la mythologie grecque, et Cassandre ne fait pas exception. A l’origine, elle fut dotée par Apollon d’une malédiction : celui de voir l’avenir mais de ne jamais être crue. La série explore la même légende, mais à des fins souvent comiques. Aussi, la lycéenne ne passe pas un épisode sans prédire une catastrophe… souvent inévitable. Petite différence, Hercules et Icare, ses deux meilleurs amis, eux vont la croire et avoir confiance en elle. C’est ainsi que Cassandre sera à l’origine de la destruction d’Atlantide par exemple.

Au-delà de son pouvoir, j’aime sa personnalité cynique et désabusée, elle ne manque jamais de donner son avis ou de laisser un commentaire sarcastique sur la situation ou les évènements. Elle est de plus très fidèle et loyale envers ses amis. Et bien qu’elle ne partage pas l’amour qu’Icare éprouve pour elle, on ne peut pas nier qu’ils sont tous les deux très mignons.

Pour vous dire à quel point je suis amoureux du personnage, j’ai écrit, mis en scène et produit un spectacle autour d’elle dans Le Destin de Cassandre il y a quelques années alors que je travaillais encore dans la production de spectacle (que vous pouvez encore retrouver via youtube ici)

 

Zaza

Apparue pour la première fois dans La Bande à Picsou à la fin des années 80, le personnage est totalement revu et revisité dans le reboot de la série en 2017. Son histoire reste semblable : elle est la petite-fille de Mamie Baba, la gouvernante de Balthazar Picsou, et vit ainsi au manoir du canard le plus riche du monde. Picsou se prend d’affection pour elle et l’adopte pour en faire sa propre nièce.

Si dans la série d’origine, elle est mignonne, douce, plutôt gentille et a une affection toute particulière pour les animaux, le reboot offre un tout autre personnage bien plus intéressant et profond. Zaza devient ainsi l’une des héroïnes majeures de la série. Douée au combat, pour l’espionnage, intelligente, aventurière, fonceuse et totalement extravertie, elle découvre ce qu’est l’amitié au contact de Riri, Fifi et Loulou. Le personnage est une excellente relecture moderne et en accord avec notre époque. Mais dans mon cœur, j’aime les deux versions !

 

Jasmine

Loin de l’image de la princesse en détresse, Jasmine est à l’image des princesses Disney apparues dans les années 90 : forte et débrouillarde. Celle que l’on a connu dans le long métrage Aladdin et dans ses suites est ainsi l’un des personnages principaux de la série Aladdin. Fiancée à ce dernier, elle l’accompagne dans de très nombreuses aventures et sort ainsi de son palais pour découvrir le monde.

Au caractère bien trempée, elle ne se laisse absolument pas faire et montre sans problème aux autres qu’elle peut se défendre et combattre ses ennemis. Elle garde cependant une personnalité romantique et gentille, ce qui fera d’elle une très bonne Sultane pour l’avenir d’Aggrabah.

 

Gadget

Cette souris maligne, intelligente et bricoleuse est l’un des membres piliers des Rangers du Risque, que l’on découvre donc dans la série Tic & Tac, les Rangers du Risque. Elle est la fille d’un ancien ami de Jack le Costaud et va ainsi rencontrer Tic & Tac lors de leur première aventure. Elle va s’attacher à eux et, orpheline, décider de rester avec eux pour combattre le crime.

Elle devient ainsi le cerveau de la bande, un véritable génie capable d’inventer et de construire n’importe quoi. Si la plupart du temps ses inventions sont des réussites, il n’en reste pas moins que parfois, tout dérape. Elle a un cœur en or et déteste l’injustice. Elle ne semble pas ignorer qu’elle est au centre d’un triangle amoureux. En effet, Tic et Tac en pincent tous les deux pour elle, mais la jeune souris les adore tous les deux.

Jane

Loin de Londres et de la vie civilisée, Jane a accepté de rester avec Tarzan, l’homme élevé par des gorilles, à la fin du film d’animation que l’on connait tous. A partir de la, il était assez simple de développer une série pour suivre les aventures du jeune couple dans la jungle. C’est ainsi qu’est né La Légende de Tarzan et Jane.

Loin des conventions et des bonnes manières, la jeune anglaise se fait assez vite et assez facilement à la vie de femme de la jungle, et apprend tout au contact de Tarzan et ses amis. Il est intéressant de voir ce développement approfondit. Elle apprend autant de Tarzan qu’elle ne lui apprend. Qui plus est, elle est instruite, cultivée et intelligente.

 

Daisy

Issue de la famille des canards de Disney, il faudra attendre de voir la série Couacs en Vrac pour que la canne est un rôle majeur. En effet, elle est étrangement absente de la série La Bande à Picsou (mais a fait sa toute première apparition dans le reboot dans la troisième saison). Elle est aussi l’un des personnages majeurs de la série Tous en Boîte. Plus féminine qu’à ses débuts, Le nœud rose enfantin qu’elle avait dans les cheveux est remplacé par une coupe assez moderne. Ses tenues ont elles-aussi été revues, de même que sa silhouette. La série montre une Daisy dont le métier, l’attitude et les vêtements ont tout de la femme moderne, émancipée, et même désirée.

En parlant de métier, Daisy est ici une journaliste télévisée à succès toujours accompagnée de son iguane Cracotte !

 

Mallory

Dans la série des Mighty Ducks, il n’y a que deux héroïnes féminines : Tanya et Mallory. Si la première brille par son intelligence, Mallory, la jolie rousse, est une adepte des arts martiaux. Elle a un franc parlé et n’hésites pas à dire tout ce qu’elle pense, notamment à juger les actes immatures de Nosedive. Elle a eu du mal à faire confiance à Duke, en raison de son passé. Son expérience militaire l’a rend très discipliné et elle attend la même choses des autres, tant elle respecte la hiérarchie. Elle est également très têtue. Sur la glace, elle est l’allier droit.

 

Ariel

La petite sirène de Disney a eu une vie avant qu’on ne la découvre dans son propre film. Et sa vie passée, on la découvre au travers de la série du même nom qui retrace ses aventures avant qu’elle ne rencontre le prince Eric. La princesse Ariel est la septième fille du Roi Triton et aime partir à l’aventure. Même si elle est déjà intéressée par le monde des humains, sa fascination pour celui-ci n’est pas encore très importante.

Cette série s’adresse vraiment à tous les fans du personnage, et c’est aussi l’occasion de retrouver Claire Guyot toujours présente  dans le doublage français !

 

Gretchen

Dans la série La cour de récré, nous suivons les aventures d’une bande de six enfants tous élèves d’une école primaire. Ce petit groupe, ainsi que les autres enfants de l’école, vivent différentes aventures notamment durant le temps de la récréation. Gretchen Priscilla Grundler est, comme T.J., d’origines germano-américaines ; elle est la plus intelligente du groupe, passionnée de science, et facilement reconnaissable à sa grande taille et ses grosses lunettes. J’aime Gretchen parce qu’elle est sans doute parmi les six élèves celle a qui je pouvais le plus m’identifier étant en CM1.

 

Rebecca

Rebecca Cunningham est une oursonne habillée d’un pantalon mauve et d’un pull blanc à colle montant sous une veste rose. Elle est coiffée les cheveux en arrière selon la mode des années trente. Jeune patronne, elle doit jongler entre son entreprise “Loopilote” et son rôle de mère célibataire, une tâche rendue compliquée par les mésaventures de Baloo. Malgré son autorité et sa volonté de s’élever socialement, elle est douée d’une largesse d’esprit qui la rend attachante, lui valant le sobriquet de “Becky chérie” de la part de Baloo.

 

Alounet

Le sériephile du couple, c’est moi ! Passionné depuis ma découverte à la télévision d’une célèbre chasseuse de vampires, j’aime tout autant jouer à Pokémon, lire un Harry Potter, mater du Dragon Ball où profiter de mes abonnements Netflix et UGC Illimités. Mon rêve de journaliste à la Lois Lane, je le vis sur ce blog !