Tic & Tac, les Rangers du Risque

Tic & Tac, les Rangers du Risque

  • Post author:
  • Post category:Anime / TV
  • Reading time:8 mins read

Série phare du Disney Afternoon produite entre 1989 et 1990, et diffusée en France au début des années 90 dans le Disney Club de TF1 avant d’atterrir sur Disney Channel, Tic & Tac, les Rangers du Risque décide de mettre en avant deux personnages phare de l’écurie Disney : les écureuils Tic et Tac. Accompagnés de Gadget, une souris qui est aussi un inventeur de génie et Jack le costaud, amateur de fromages, ainsi qu’une petite mouche Ruzor. A eux cinq, ils forment les Rangers du Risque. Leur mission est de venir en aide à quiconque serait victime de sombres machinations.

Les Rangers du Risque, pour vous sauver !

Dans un esprit très Bernard et Bianca, cette série est de nouveau disponible en France grâce à Disney + qui propose les 65 épisodes de 22 minutes. Attention dans votre visionnage, ça n’aura que peu d’importance pour vous car les épisodes sont souvent en stand-alone, mais l’ordre de diffusion n’est pas toujours respecté. Notamment pour la première partie. Par exemple, si vous souhaitez voir les débuts des Rangers du Risque et savoir comment Tic et Tac ont rencontré leurs amis, ainsi que leur ennemi principal Catox ou bien savoir d’où est né le nom des Rangers du Risque, il vous faudra d’abord regarder les épisodes 28 à 32, qui forment un seul épisode en 5 parties.

Si on prend ce point de départ, on y retrouve l’essence même de la série. Des mystères à résoudre, de l’amitié, des machinations et beaucoup de bonne volonté de la part de ces rongeurs prêts à tout pour venir en aide à leur prochain, dans le cas présent le détective Hercule Poivron et son chien Platon.

Au-delà, la série animée vous plongera dans de nombreuses aventures en tous genres. Des chasses au trésor, des mystères à résoudre, des scientifiques machiavéliques à déjouer, des extraterrestres, un petit voyage dans l’espace, la visite des quatre coins du monde, une lampe magique… Bref, à chaque épisode ses surprises et son univers.

Son époque est bien ancrée également, les Rangers du Risque vivent dans notre monde et cohabitent avec les humains. Il s’agira d’ailleurs souvent de venir en aide à des enfants par exemple. Le côté années 90 n’est pas pour me déplaire. Pas de réseaux sociaux, d’internet ou de haute technologie dont on a l’habitude aujourd’hui. Il s’agit ici d’une époque où la télé cathodique était notre plus grand loisir et les journaux avaient encore toute leur importance !

Si la qualité se veut parfois inégale, cela reste toujours un plaisir de lancer un épisode le matin, en prenant son petit déjeuner par exemple. Le gros avantage de cette version Disney +, c’est son remastering. Et force est de dire qu’il est de qualité. Même si l’on est passé d’un 4/3 à un 16/9, ça ne se voit pas, et c’est vraiment très bien fait. Pour sûr, vos enfants adoreront, tant la série est agréable et bienveillante.

Mais que serait-elle sans son équipe de choc ? Comme dans tout groupe de personnages, chacun a plus ou moins son rôle et sa place à tenir. Ils n’en sortent que rarement – sauf peut être parfois lorsqu’un épisode leur ai dédié – mais cela permet aussi au spectateur de se retrouver et d’être à chaque épisode en terrain connu.

Tic est ainsi le leader, l’aventurier et le personnage terre à terre. Muni de son chapeau et de sa veste, dans un style très Indiana Jones, je me souviens qu’il m’agaçait étant enfant, et aujourd’hui, finalement, c’est celui qui me ressemble le plus. Il aime prendre les choses en main, a beau adorer et aimer de tout son cœur son partenaire Tac, il se sent cependant toujours obligé de le réprimander et de le faire redescendre sur Terre tant ils sont opposés par bien des choses.

Car à l’inverse, Tac est le rigolo de service. Celui qui aime bien manger, regarder la télévision, qui ne réfléchit pas avant d’agir, qui se met souvent dans de mauvaises situations et qui fera rire les plus jeunes, j’en suis certain. Tac se veut ainsi attachant, et ça fonctionne. Sa chemise Hawaienne lui est héritée de Magnum, héros des années 80.

Les deux écureuils vont également souvent se battre pour une chose : le cœur de Gadget, la présence féminine du groupe. Cette souris est le génie de la bande. Véritable inventeur, elle met au point toutes sortes d’inventions, parfois loufoques, qui ne sont pas toujours de grand succès, certes, mais son instinct et sa débrouillardise vont sortir plus d’une fois les Rangers du Risque d’un mauvais pas.

Gadget est le génie de la bande !

Je me rends compte avec Gadget que Disney, au début des années 90, entreprenait déjà ce côté Girl Power avec un personnage féminin qui n’a rien à envier à ses camarades et qui les surpasse tous par son intelligence.

Il y a ensuite Jack le costaud, la sagesse, celui qui a tant voyagé, tant vu, et dont le point faible – qui reviendra souvent en runing gag – est bien évidemment le fromage. Jack est un peu bourru, parfois têtu et agit aussi parfois sans réfléchir, mais il reste un membre important du groupe.

Il est toujours accompagné de son fidèle Rusor, une petite mouche verte qui ne peut pas parler, et servira un peu d’animal de compagnie. Mais Rusor, à quelques reprises, aura le droit à des développements très mignons.

Si ces cinq personnages sont nos personnages principaux, ils auront fort à faire avec différents ennemis, dont certains qui reviendront régulièrement.

Catox, ennemi principal de la bande !

C’est ainsi que Catox, le chat machiavélique qui ne pense qu’à l’argent, et sa bande se trouverons souvent au travers du chemin des Rangers du Risque. On peut également nommer le professeur Nimnule, un savant fou, qui pour ma part, m’agace. Ses épisodes ne sont jamais mes préférés. D’autres ennemis plus éphémères tiendrons la tête d’affiche dans certains épisodes, et des personnages secondaires – tels que les policiers – referont surface de temps en temps.

Tic et Tac, Les Rangers du Risque est une série représentant tout un symbole pour ma génération. A l’instar de La Bande à Picsou, Super Baloo ou Myster Mask, il s’agit la d’une série brillante, qualitative, qui parle aux enfants (comme aux plus grands aujourd’hui) et qui sait se renouveler. Chaque épisode est différent, nous ne sommes pas là dans un dessin-animé qui dessine le même schéma épisode après épisode, bien au contraire.

Les différents univers explorés permettent bien des clins d’œils et la version française vous permettra de retrouver des voix connues comme Virginie Ledieu (Willow Rosenberg dans Buffy) qui prête ici sa voix à Gadget, ou bien encore le très connu Gérard Hernandez en professeur Nimnul.

Les rangers du Risque dans la série La Bande à Picsou !

Récemment, les Rangers du Risque ont fait leur retour dans le reboot de La Bande à Picsou. C’est dans la saison 3 que l’histoire des rongeurs est revisitée et leur permet d’intégrer le scénario et l’univers. Je n’en dirais pas plus pour ne pas vous spoiler, mais c’est fait de manière assez intelligente. On pourra également les retrouver sur grand écran, Disney ayant déclaré travailler sur une adaptation Live Action des Rangers du Risque !

De mon côté, c’est un projet que je vais suivre avec beaucoup d’attention. Je pense sincèrement que c’est un univers qui peut se montrer très intéressant et qui peut revenir en grâce à notre époque. Alors, est-ce que 30 ans plus tard les Rangers du Risque sont prêts à faire reparler d’eux ? C’est l’avenir qui nous le dira !


Superbe souvenir de notre enfance qui n’a pas vieilli !
8
Retour en enface

C'est un retour en enfance assuré, pour une série animée de qualité comme on en voit de moins en moins. Les personnages sont attachants et chaque épisode vous amènera dans une nouvelle enquête, une nouvelle aventure. Série idéale évidemment pour les enfants !

Regarder sur Disney +
  • Design 8

Alounet

Le sériephile du couple, c’est moi ! Passionné depuis ma découverte à la télévision d’une célèbre chasseuse de vampires, j’aime tout autant jouer à Pokémon, lire un Harry Potter, mater du Dragon Ball où profiter de mes abonnements Netflix et UGC Illimités. Mon rêve de journaliste à la Lois Lane, je le vis sur ce blog !