Scooby, directement en VOD : le méritait-il ?

Scooby, directement en VOD : le méritait-il ?

  • Post author:
  • Post category:Cinéma / TV
  • Reading time:4 mins read

Scooby ! devait sortir initialement au cinéma. Cela faisait longtemps que l’univers Scooby-Doo n’avait pas eu le droit à une arrivée sur grand écran… Malheureusement, la crise actuelle du Coronavirus aura changé les plans prévus pour ce film qui a terminé sa course par une sortie en VOD le 15 mai dernier. Bien dommage, tant l’univers Scooby-Doo reste encore très populaire de nos jours. Une nouvelle série voit régulièrement le jour, un film d’animation sort quasiment tous les ans, bref, j’étais tout de même très heureux de découvrir ce nouveau film. Et la déception fut grande.

La galerie de personnages du film reste importante

Johan a accepté de regarder le film avec moi, la bande annonce et le style graphique donnant envie. Lui n’est pas du tout un habitué de l’univers et il plongeait donc en terrain inconnu. Le plongeon l’aura vite désintéressé tant le film l’a ennuyé assez rapidement. Pas vraiment concentré, il a bien failli me déconcentrer également, mais j’ai tenu, jusqu’à la fin.

Alors oui, on nous offre une énième relecture du passé de Scooby et de sa rencontre avec ses amis, notamment Sammy. L’amitié du chien et du grand gaillard est au centre même du film, et tout s’articulera autour de cette amitié. De base, ce n’est pas ce que je préfère dans l’univers. Je suis bien plus intéressé par les personnalités plus développées de Fred, Daphne et Vera. Mais ici, ils seront relégués au second plan, le film Scooby étant bien décidé à offrir des caméos et des apparitions – plus ou moins importantes – à de nombreux personnages issus de Cartoon Network !

L’amitié Scooby et Sammy dès l’enfance

Blue Falcon, Dynomutt, Captain Caverne et bien d’autres seront là ! L’idée est claire et revendiquée, Scoob sera le premier film posant les bases d’un multivers ou se mêlerons tous les personnages de Hanna Barbera Productions. L’idée est intéressante, et pas nouvelle. Par exemple, dans la superbe série Scooby-Doo Mystères Associés, c’était déjà un procédé mis en place et par moment, d’autres personnages apparaissaient.

Ici, on a l’impression que l’on essaye de nous offrir une sorte de film de super héros à la Avengers, sans que cela ne prenne réellement ou ne fonctionne. Je voulais voir du Scooby-Doo. Voir le gang tomber sur un grand mystère, récolter des indices et déjouer les coupables. Ici, même le démasquage final sonne faux tant il n’y avait aucune surprise : le grand méchant se révèle de lui-même dès le début.

Le Scooby Gang

Que reste t-il à sauver ? Étonnamment, beaucoup d’humour et de blagues qui feront directement référence à pas mal de choses. Le film s’ancre en 2020, n’hésitant pas à moquer Gerard Depardieu (oui, oui), Chris Hemsworth ou même à faire apparaître Simon Cowell en personne ! Ça, je l’avoue, c’était drôle et bien joué. Tout comme les références à Netflix (qui parlerons à tout le monde, j’en suis certain).

On peut aussi avouer que le film n’est pas déplaisant graphiquement, décidant de nous emmener un peu partout à travers le monde, pour le côté carte postale, c’est donc sympa. Mais à mon sens, Scooby rate son pari et ne parvient pas à me convaincre totalement. C’est à se demander si son arrivée en VOD directement n’est pas le fruit du hasard ? Sentaient-ils que le film ne réussirait pas à convaincre ? Tout laisse à le penser !


Décevant !
4
Décevant

En bref, si vous aimez Scooby-Doo, vous serez sans doute décontenancé. C’est un film qui plaira aux enfants, sans nul doute, mais qui ne parviendra pas à convaincre les fans de la première heure, j’en ai bien peur.  Pas assez de Fred, Daphné et Vera, beaucoup de caméos et une histoire beaucoup trop centrée sur la relation Sammy-Scooby.

  • Aldric 4

Alounet

Le sériephile du couple, c’est moi ! Passionné depuis ma découverte à la télévision d’une célèbre chasseuse de vampires, j’aime tout autant jouer à Pokémon, lire un Harry Potter, mater du Dragon Ball où profiter de mes abonnements Netflix et UGC Illimités. Mon rêve de journaliste à la Lois Lane, je le vis sur ce blog !