Nos récentes lectures #7 – Des mangas et des comics !

Nos récentes lectures #7 – Des mangas et des comics !

Vous l’avez probablement vu si vous suivez notre compte Instagram, on a craqué pour pas mal de livres cette semaine, la faute, entre autre, à la très bonne application MangaCollec, qui indique les sorties de mangas que l’on suit et qui permet de maintenir nos collections à jour ou de découvrir de nouvelles pépites très facilement ! En sus de la demi-douzaine de mangas, Aldric a craqué pour la réédition de la saison 8 de Buffy en comics, qu’il réserve pour un prochain numéro de “Nos récentes lectures” ! Sans plus attendre, petit tour d’horizon de nos lectures hebdo.


Les lectures de Kyo

L’étranger de la Plage (One-Shot) et l’étranger du Zéphyr (T1&2)

Shun, écrivain en herbe, a quitté la maison familiale depuis plusieurs années après avoir annoncé à ses parents qu’il était gay, le jour-même de son mariage. Lorsque Sakurako, son amie d’enfance et ex-fiancée, vient lui rendre visite sur l’île où il habite à présent pour lui apprendre que son père est malade, Shun décide de partir pour Hokkaido, embarquant avec lui son petit ami. Si la situation met Shun très mal à l’aise, Mio, lui, qui n’a jamais connu ses parents, semble ravi de découvrir une nouvelle vie de famille…

Après avoir découvert et apprécié l’anime éponyme grâce à Wakanim, Aldric et moi avons eu envie de découvrir la version manga de “L’étranger de la Plage“, et avons constaté avec surprise qu’il existait une suite qui suit les aventures de Mio et Shun sur l’île d’Hokkaido : L’Étranger du Zéphyr. Après les événement du premier manga, notre couple se retrouve chez les parents de Shun, qui va tenter tant bien que mal de renouer avec sa famille.

Je craignais un peu qu’une suite ne dénature un peu de l’œuvre de base, mais étonnamment, la mangaka Kii Kanna vise juste. On a d’un côté Mio, le garçon un brin insouciant qui tourne avec un moteur aussi simple que puissant : l’amour. De l’autre, Shun, beaucoup plus mesuré, même un peu déprimé, avec des soucis pro, et plus personnellement, qui a du mal à trouver sa place dans une société où l’homosexualité est questionnée. L’amour est présent, et cela se ressent très régulièrement. Pour autant, il n’est pas toujours à l’aise.
Les sentiments sont questionnés, le sexe aussi… Comment plaire à l’autre tout en éprouvant soi-même du plaisir… Des questions que je me suis posé quelques années auparavant, et qui semble d’autant plus pertinente dans un pays plus réservé comme le Japon.

Harukaze no Étranger est une très bonne surprise, et je compte me délecter des tomes 3 et 4 dans la semaine à venir ! Un petit mot sur le dessin, extrêmement riche en détails, on peut passer plusieurs secondes sur une planche tant le travail de l’artiste impressionne.

L’étranger de la Plage, aux éditions Boy’s Love • Prix conseillé : 7,95€ • Mangaka : Kii Kanna
L’étranger du Zéphyr, aux éditions Boy’s Love • Prix conseillé : 7,95€ • Mangaka: Kii Kanna


Bâtard T1 & 2

Jin Seon est loin d’être un étudiant ordinaire de lycée. D’une part, il a été élevé par son père unique Dongsoo Seon, le PDG populaire et charismatique d’une société influente. Pour un autre, en raison d’un “accident” grave de l’enfance qui l’a dépouillé de ses souvenirs et de l’utilisation de son œil gauche, il a des valves artificielles dans son cœur, des épingles et des plaques dans ses articulations.

En outre, son père est un tueur en série, et Jin est son complice involontaire.

Si la simple lecture du synopsis vous met mal à l’aise, je crains que la lecture de Bâtard ne renforce ce sentiment. J’ai découvert le premier tome courant Mars, mais j’étais un peu sur la retenue, ne sachant pas trop si j’avais aimé ou non ce que je venais de lire, et n’arrivant pas à m’attacher au “héros”, Jin Seon. Ce dernier, bien que potentiel riche héritier d’une société, est présenté comme un raté totale. On comprend rapidement que cela est du à cet accident durant sa jeunesse, qui l’a rendu borgne et “incapable” aux efforts intenses. Ce qui a rendu la lecture difficile de mon côté, c’est le côté sans espoir de l’œuvre. Personne n’est bon, tout ce qui gravite autour du protagoniste principal est pourri jusqu’à l’os… et pour cause, le père de ce dernier est un dangereux psychopathe qui ne considère son fils que comme un détritus.

La mise en page du livre et le dessin renforce ce côté sombre et sale. Plutôt que des pages blanches, on a ici du noir qui retrouve l’intégralité de chaque page, et des dessins sombres, qui vire parfois à la violence gore (mais pas trop) sans trop de concession. Le tome 2 m’a beaucoup aidé à accrocher à Bâtard, vu qu’il creuse un peu la personnalité de Jin Seon, et sa relation avec ses deux amis : Gyeon et Jae-Hyeok. On voit aussi notre héros évoluer, avec un plan précis en tête qui l’aide à grandir.

Hâte à présent de lire le tome 3, à paraît le 26 août prochain, toujours aux éditions Ki-oon. A noter d’ailleurs que l’éditeur propose des ouvrages très qualitatifs, tout en couleurs, et généreux côté contenu, avec plus de 400 pages par tome à savourer, pour un prix public de 15€.

Bâtard T1 & T2, aux éditions Ki-oon, collection Toon • Prix conseillé : 15€ • Dessin : Youngchan HWANG • Scénario : Kim CARNBY


Les lectures de Alounet

Les Tortues Ninja (Tomes 8 à 10)

Je continue tout doucement mon immersion dans la série de Comics des Tortues Ninja, édité chez Hi Comics depuis 2018. Je vous ai parlé précédemment des tomes précédents et du fait que j’adorais cette relecture, ce nouvel univers. Les tomes qui suivent ne dérogent pas à la règle. L’histoire est prenante, palpitante, très bien écrite et les dessins toujours de très bonnes factures. Au delà des quatre tortues, de maître Splitter, d’April ou de Casey, la galerie de personnages qui les entoure est impressionnante. Que ça soit les méchants, les nouveaux mutants ou les personnages secondaires, le nombre d’intrigues développées est impressionnante, mais à aucun moment on ne se sent perdu. Certaines intrigues finissent par se rejoindre, et une seule envie demeure : poursuivre notre lecture et enchainer avec les tomes suivants. Actuellement, le Tome 14 vient de sortir en librairie, donc peu à peu, je rattrape mon retard !

Les Tortues Ninja, aux éditions Hi Comics • Prix conseillé : 15,90€ • Scénario: Kevin Eastman • Dessin  : Tom Waltz

kyotenshi

Le geek gamer du couple, à la limite de l'addiction ! Passionné par le JV depuis mon plus jeune âge, j'adore discuter et écrire sur ce média ô combien riche. PC, PS4 Pro, Xbox One X ou Nintendo Switch, je joue sur tout, à toutes heures du jour et de la nuit !