Nos lectures de la semaine #2 – Une semaine sur un nuage !

Nos lectures de la semaine #2 – Une semaine sur un nuage !

Merci pour votre accueil sur le premier article de nos lectures hebdomadaires. L’article a été lu près de 200 fois en 4 jours, et à l’échelle du blog, c’est plutôt une réussite ! On va donc continuer à vous abreuver, semaine après semaine, de nos lectures, avec un article qui sortira chaque dimanche.


Les lectures de Kyo

Mashle T2

Je vous avais fait part de mon regret de ne pas avoir acheté le tome 2 de Mashle dimanche dernier. J’ai réparé ma grossière erreur via un détour par le Furet du Nord, et je n’ai pas regretté. J’aime le personnage de Mash, en permanence à côté de la plaque, sentiment renforcé par l’arrivée de son rival beau gosse et surdoué (mais perché comme il faut aussi) qui amène un brin de profondeur à l’aventure. Le côté parodique d’Harry Potter se ressent d’autant plus avec ce second manga, et pourrait déplaire à certains lecteurs. Il faut dire que le mangaka ne fait pas dans la finesse, et ça risque de diviser un peu les opinions vis-à-vis de ce manga prometteur. Rendez-vous le 2 juin pour lire le tome 3.

Mashle, aux éditions Kazé Manga, collection Shonen • Prix conseillé : 6,99€ • Mangaka : Komoto Hajime


Comme sur un Nuage T3

J’aurais aimé voir Noshiro et Sanada bien plus longtemps, mais l’auteur en a décidé autrement. Heureusement, ce dernier tome a su combler toutes mes attentes, avec une fin extrêmement satisfaisante, toute en douceur et en révélation. Comme souvent, les questions restent ouvertes et on devra se faire sa propre interprétation sur le futur de nos protagonistes, mais c’est très bien comme ça. Encore une fois, merci aux Editions Akata, pour cette localisation française de qualité et vos choix éditoriaux ô combien plaisant.

Comme sur un nuage, aux Editions Akata, collection Medium • Prix conseillé : 7,25€ • Scénario : Okura • Dessin : Coma Hashii


Solo Leveling T1

C’est durant notre podcast Les Geek Bavardent Trop que j’ai appris l’existence du manwha Solo Leveling, et il a suffit de quelques minutes pour me convaincre qu’il s’agissait d’un webcomic tout désigné pour moi. Et une fois la lecture achevée, je confirme que je suis tombé sur le charme. On pourrait râler et arguer que c’est un peu cher pour 30-40 minutes de lecture. Toutefois, l’impression est parfaite et rend honneur aux planches qui ont, il faut l’avouer, de la gueule. On y suit Sung Jin-Woo, homme connu pour être “le chasseur le plus faible des faibles”. Un titre pas franchement enviable, et malgré sa résilience, aucune progression ne se fait sentir, jusqu’à son arrivé dans un raid très spécifique qui va changer la donne. Difficile d’en dire plus sans spoiler. Toujours est-il que l’univers est intriguant, et que j’espère que la suite en dévoilera davantage sur l’arrivée de ses portails (qui permette d’accéder aux donjons/raids) qu’il faut fermer avant que les démons ne débarque sur Terre. Si vous êtes amateur de MMORPG, ce titre est tout désigné pour vous, et s’inspire des nombreux mangas/animes du genre de ces dernières années, de manière efficace et originale !

Solo Leveling, au édition kbooks • Prix conseillé : 14,95€ • Scénario : Chugong • Dessin : Dubu


Fullmetal Alchemist Perfect T1

Est-ce encore nécessaire de présenter les frères Elric, à la recherche de la Pierre Philosophale afin de retrouver leurs corps perdus/déchiquetés ? Je ne pense pas. Toujours est-il que j’étais toujours passé à côté de l’œuvre jusqu’à présent. Je vous rassure, je commence à rattraper mon retard, merci à Kurokawa et son édition Perfect (célébrant les 15 ans du manga) qui permette de profiter au mieux de ce manga qui n’a plus rien à prouver. La lecture du premier tome a su me séduire et semble s’attaquer à des thèmes assez peu commun pour un shōnen. J’ai hâte de poursuivre !

Fullmetal Alchemist Perfect, aux éditions Kurokawa • Prix conseillé : 11,90€ • Mangaka : Hiromu Arakawa


Les lectures d’Alounet

Sailor Moon Eternal Edition

Depuis quelques mois, une réédition du manga culte de Naoko Takeuchi est réédité dans une Eternal Edition (ce qui est en somme, une Perfect Edition comme on en retrouve très régulièrement pour les mangas cultes). L’histoire de Sailor Moon est donc la même, mais l’édition a le mérite d’être vraiment très jolie. Plus grande que l’originale, avec une couverture cartonnée de qualité. Les deux premiers Tomes que j’ai déjà eu l’occasion de dévorer (et de faire découvrir à Kyotenshi), se concentrent sur le Dark Kingdom tandis que ce troisième tome ouvre une nouvelle intrigue avec l’arrivée de Chibu Usa et du Dark Moon. J’ai déjà eu l’occasion de donner mon avis plus en détail sur les deux premiers tomes dans un précédent article, et celui-ci verra les guerrières Sailor se faire kidnapper les unes après les autres, laissant une Usagi quelque peu désemparée. Sailor Moon est réellement remis au goût du jour ces derniers temps, avec notamment la sortie sur Netflix début juin du film Sailor Moon Crystal Eternal !

Sailor Moon Eternal Edition, aux éditions Pika Edition • Prix conseillé : 14,90€ • Mangaka : Naoko Takeuchi

kyotenshi

Le geek gamer du couple, à la limite de l'addiction ! Passionné par le JV depuis mon plus jeune âge, j'adore discuter et écrire sur ce média ô combien riche. PC, PS4 Pro, Xbox One X ou Nintendo Switch, je joue sur tout, à toutes heures du jour et de la nuit !