Redécouvrir Sailor Moon grâce à son Eternal Edition, ça vaut le coup ?

Redécouvrir Sailor Moon grâce à son Eternal Edition, ça vaut le coup ?

  • Post author:
  • Post category:Livres
  • Reading time:4 mins read

Depuis l’automne dernier, les mangas Sailor Moon s’offrent une nouvelle peau avec une Eternal Edition , toujours chez PIKA, que tout fan s’empressera de commander et d’avoir. Le deuxième volume est sorti au début du mois de janvier, et force est de dire, que de la couverture au papier, le tout se veut très qualitatif. Entrons plus en détail, et notamment dans le contenu de cette œuvre signée Naoko Takeuchi !

Je vous ai déjà parlé par le passé sur le blog de Sailor Moon, notamment en décryptant et critiquant les trois premières saisons de l’animé des années 90. Oui, je n’ai pas encore pris le temps de faire une review des saisons 4 et 5, mais c’est quelque chose que je m’engage à faire cette année. En attendant, intéressons nous au manga grâce à cette nouvelle réédition.

Le manga de Sailor Moon est très (mais vraiment très) différent de l’animé que vous avez du connaître dans votre enfance. Si les personnages sont les mêmes, et d’une certaine manière, les antagonistes et les enjeux aussi, les directions prises se veulent différentes. Les deux premiers tomes de cette Eternal Edition se veulent un équivalent à la saison 1 de Sailor Moon.

Si vous avez un jour envie de voir une adaptation très fidèle du manga, il vous suffit alors de regarder Sailor Moon Crystal, sorti il y a quelques années. La première saison de Sailor Moon Crystal reprend, épisode après épisode, chacun des chapitres de ces deux volumes de la Eternal Edition.

Si le dessin est très joli, quand on est habitué à la série Sailor Moon, on peut penser que tout va un petit peu trop vite. A chaque chapitre arrive un nouveau personnage, notamment les guerrières Sailor, alors que dans la première série, Sailor Mercury et Sailor Mars n’arrivent qu’au bout de 11 et 13 épisodes, et qu’il faudra attendre une vingtaine d’épisodes supplémentaire pour découvrir Jupiter et Venus.

Si dans la série les personnages ont des personnalités bien ancrées et bien développées, on ne peut que regretter que dans le manga, elles soient effleurées mais pas approfondies. Bien sûr, chacune des filles à ses caractéristiques. Ami/Mercury est la plus intelligente, Makoto/Jupiter est forte et douée en cuisine, Rei/Mars est une prêtresse lisant l’avenir et très belle. Mais par exemple, sa rivalité et ses chamailleries avec Usagi, qui sont un élément fort de la série, disparaissent quasiment du manga, et c’est dommage.

Je trouve d’ailleurs que Sailor Mars est celle qui souffre le plus d’un manque de développement. Au contraire de Sailor Venus. Même si celle-ci arrive en dernière, son statut de chef des Sailors, puis son passé de Sailor V lui offrent une mise en avant assez appréciable.  Autre différence majeur entre la série et le manga, réside dans ses méchants. Les quatre chevaliers de la Reine Berryl ont un traitement, une histoire et une fin totalement différente.

Johan s’est décidé lui aussi à découvrir Sailor Moon grâce à cette jolie édition, et il a pas mal apprécié la chose, même s’il reproche un manque de détail dans les décors, les personnages étant très souvent seuls dans leurs cases.

Une première saison détonante et qui pose les bases !

Comme toute Perfect Edition, il faudra mettre le prix (14,90 € par tome), mais chaque sortie étant espacée d’à peu près trois mois, ça vous laissera le temps je pense de vous les acquérir.

Alounet

Le sériephile du couple, c’est moi ! Passionné depuis ma découverte à la télévision d’une célèbre chasseuse de vampires, j’aime tout autant jouer à Pokémon, lire un Harry Potter, mater du Dragon Ball où profiter de mes abonnements Netflix et UGC Illimités. Mon rêve de journaliste à la Lois Lane, je le vis sur ce blog !