Les Têtes Vides (The Hollow) de retour pour une saison 2 !

Les Têtes Vides (The Hollow) de retour pour une saison 2 !

  • Post author:
  • Post category:Anime / TV
  • Reading time:8 mins read

J’ai découvert Les Têtes Vides l’année dernière, vous proposant alors un article sur cette série animée dont je pensais qu’il n’y aurait qu’une seule saison. Surprise, le 8 mai dernier Netflix nous a proposé une seconde saison composée elle aussi de dix épisodes. Je viens de finir cette seconde partie, et force est de dire que The Hollow dans son titre original (en l’honneur du jeu dans lequel les adolescents se retrouvent) a su me surprendre et me plaire une seconde fois.

Vanessa, Kai, Reeve, Adam, Mira et Skeet sont les héros de Les Têtes Vides

A la fin de la première saison, Adam, Mira et Kai, ainsi que leurs trois adversaires Vanessa, Reeve et Skitter se réveillaient tous dans le vrai monde, après avoir terminé le jeu. Mais voilà, dès le début de cette seconde saison, tous se réveillent dans une réalité alternée de la leur. Un univers animé, qui ressemble trait pour trait à leur monde (avec des répliques de leurs familles, leurs maisons), mais qui n’est pas le leur. Il suffit de voir leurs peurs les plus profondes surgir et tenter de les tuer pour le comprendre.

The Hollow ne serait donc pas terminé. Y a-t-il eu un problème lors de la partie précédente ? Est-ce à cause du bug ? Pourquoi vont-ils croiser de nouveaux joueurs ? Pourquoi le Zarbi semble ne pas comprendre pourquoi ils sont là ? Bref, les premiers épisodes vont nous poser pas mal de questions qui trouverons des réponses dans les trois derniers.

Cette nouvelle saison est ainsi l’occasion de revisiter le monde incroyable de The Hollow, de participer à une nouvelle partie, revoir pas mal de personnages secondaires dans de nouveaux rôles mais aussi d’avoir une toute nouvelle dynamique. Les adolescents ont cette fois-ci retrouvé toute leur mémoire. Ils se souviennent également de leur partie jouée en première saison et il ne s’agit plus ici de suivre le trio principal face aux autres, non, il s’agit ici pour eux de s’unir, s’entre-aider et former un seul groupe.

Fuir leur ville, voici leur nouvelle quête !

Cela permettra à pas mal de personnages de se redéfinir. On découvre que Mira est une amie d’enfance de Skitter, qu’Adam est son meilleur ami dans la réalité, qu’ils faisaient équipe avec Reeve de base, mais qu’une dispute entre les deux garçons les ont séparés, ou bien encore que Kai est en réalité milliardaire et que Vanessa semble cacher un lourd secret.

Les personnages, leurs relations et le développement de chacun est bel et bien un point fort de cette série animée ! En s’attardant un peu plus sur leur passé, sur leurs personnalités, chacun gagne davantage en profondeur.

Autre point important, le traitement de l’homosexualité dans une série animée destiné au plus de 7 ans. J’ai été agréablement surpris de voir que Mira était la fille d’un couple homoparental. Ce n’est pas nouveau, mais c’est encore assez (trop ?) rare dans les dessins-animés. Mais la plus grande surprise fut de découvrir un drapeau gay dans la chambre d’Adam. Dans le premier épisode, je me suis posé la question. Tiens, est-ce un indice discret ? Et bien c’est plus qu’un indice, car dès le second épisode Adam révèle à Kai qui l’ignore qu’il est bel et bien gay.

Adam, personnage ouvertement gay

Ce que j’ai apprécié, c’est que ça soit dit au détour d’une conversation, que ça ne pose de problème à personne, pas même aux parents d’Adam, et qu’il ne faille pas revenir dessus par la suite. C’est simplement qui est Adam, rien de plus normal. Et c’est vraiment plaisant à voir, bien que n’étant pas un vrai militant LGBTQ, ce sont des petits détails comme celui-ci qui aident à lutter contre l’homophobie.

Dès lors, difficile de ne pas voir quelque chose de plus important dans la rivalité d’Adam et Reeve. Anciens meilleurs amis, et pourquoi pas plus, qui se sont senti trahis par l’un et l’autre et qui ne cessent de se disputer comme un vieux couple. Kai fera d’ailleurs la réflexion en leur indiquant qu’il a l’impression de voir leurs parents.

La série n’ira cependant pas jusqu’à officialiser ce couple, bien que ça soit sous-entendu, c’est laissé libre à l’interprétation de chacun. Peut-être l’objet d’un futur développement en saison 3 s’il y a ?

Adam et Reeve, plus que des amis ?

Mais je pense aussi que la série ne voulait pas tomber dans des mises en couple trop évidente, tout simplement car ce n’est pas le sujet de cette saison. Le sujet ici est la survie avant toute chose. Sinon, Kai et Vanessa sont aussi de bons candidats pour finir ensemble.

Kai va soutenir son amie, après lui avoir pardonné ses trahisons de la première saison, et tenter de l’aider avec sa culpabilité. En effet, la jeune fille va révéler avoir triché lors de la partie de jeu précédente, qu’elle avait gardé tous ses souvenirs et qu’elle savait pertinemment être dans un jeu. Dès lors, elle est persuadée que le bug est de sa faute, et que la situation actuelle est probablement dû à ça.

Au final, il nous sera révélé qu’il n’en est rien, la résolution du mystère étant un peu plus complexe : la production de The Hollow a tout simplement fait une copie numérique de chacun des adolescents. Les copies numériques, gardant leurs souvenirs, et reprenant au millimètre près tout ce qu’ils ont dans la vraie vie (leurs maisons, leurs familles), sont ensuite placé dans un jeu en bêta test ou chaque « joueur » devient alors la marionnette de joueurs dans la vraie vie, dans une sorte de simulation grandeur nature de la vie.

Le groupe va t’il survivre ?

Mais problème, le bug a permis aux six jeunes gens de garder leurs souvenirs mais aussi d’être totalement conscients qu’ils sont dans un jeu. Avec l’aide du Zarbi, ils devront se dépasser pour ainsi survivre, déconnecter ce fameux jeu en bêta test et ainsi poursuivre une nouvelle vie, dans cet autre monde.

C’était assez astucieux et intelligent, mais déconcertant pour eux. Ils savent ainsi qu’une version réelle d’eux continue de vivre dans la vraie vie, sans savoir qu’ils existent, mais pour eux, il faut aussi accepter de ne pas être que de simples clones, mais des individus à part entière avec des souvenirs, des peurs et des émotions.

Certains auront trouvé cela trop facile, moi j’ai bien aimé, ça ouvre ainsi la porte à de potentielles nouvelles aventures si Netflix souhaitait offrir une nouvelle saison à cette série !

Pourront-ils compter sur le Zarbi ?

Autre rebondissement et pas des moindres, c’est la mort de Skitter qui intervient en début de saison. Difficile d’imaginer qu’il est vraiment mort, mais pourtant, son « autre lui-même » l’est bel et bien. Alors oui, il continuera de vivre dans la vraie vie, mais dans cette version-là de sa vie, qui est bel et bien réel, il est mort. C’est aussi une épreuve difficile pour ses amis de devoir gérer ce deuil tout en acceptant leurs nouvelles conditions.

En somme, j’ai aimé replonger une nouvelle fois dans The Hollow en compagnie d’Adam, Mira, Kai et les autres. Je ne serai pas contre les revoir, mais le final de cette saison est aussi une conclusion satisfaisante. J’avoue que ça ne me déplairait pas de voir également revenir lors d’une prochaine saison leur version réelle, qui pourrait alors se confronter à leurs versions numériques. De plus, il serait intéressant de creuser davantage derrière l’organisme de The Hollow tant ce que la société a pu faire est répréhensible est immoral. Peut-être à l’année prochaine donc ?


Toujours aussi passionnant !
9
Fantastique !
Voir sur Netflix
  • Aldric 9

Alounet

Le sériephile du couple, c’est moi ! Passionné depuis ma découverte à la télévision d’une célèbre chasseuse de vampires, j’aime tout autant jouer à Pokémon, lire un Harry Potter, mater du Dragon Ball où profiter de mes abonnements Netflix et UGC Illimités. Mon rêve de journaliste à la Lois Lane, je le vis sur ce blog !