Je découvre le Manga Pokemon, La Grande Aventure !

Je découvre le Manga Pokemon, La Grande Aventure !

  • Post author:
  • Post category:Livres
  • Reading time:5 mins read

J’adore Pokemon depuis mon enfance et le moment ou j’ai découvert les premiers épisodes de l’animé sur TF1 et que j’ai pu avoir une Game Boy entre les mains avec le jeu Pokemon Rouge. Des dizaines de jeux et de consoles plus tard et après avoir abandonné la série animée en cours de route (le départ d’Ondine fut pour moi l’occasion de quitter le navire), je me suis récemment décidé à me mettre aux mangas Pokemon. Parce que pendant le confinement, j’avais du temps libre mais aussi parce que l’on m’avait toujours décrit l’histoire des mangas plus proche du jeu vidéo mais aussi plus sombre.

Jaune, Rouge, Bleu et Verte, les personnages principaux du manga

On ne m’avait donc pas menti. Il y a autant de mangas que de jeux vidéos, je vais donc pour le moment vous parler des trois premiers tomes reliés qui s’intitulent “La Grande Aventure” et qui retrace donc les jeux vidéos Rouge, Bleu (ou Vert) ainsi que Jaune. Ca tombe bien, les couleurs des jeux sont utilisés en couverture des livres. Exit donc Sacha Ketchum qui après 22 ans à l’antenne ne semble pas avoir vieillit, et bonjour Red !

Car oui, à l’instar de notre tout premier jeu vidéo sur Game Boy, le héros que l’on va suivre est bel et bien Red (ou Rouge dans la version française), ce jeune dresseur Pokemon du Bourg Palette qui va partir à l’aventure et qui aura pour mentor le fameux professeur Chen. En compagnie de son Tétarte, il se verra confié un Bulbizarre et évidemment, capturera en cours de route un Pikachu et tout un tas d’autres Pokemons.

La personnalité de Rouge reste très semblable à celle de Sacha et donc cela nous sert évidemment de point de repère. Parmi les autres personnages principaux, Blue (et son Salamèche qui deviendra vite un Dracaufeu), petit fils du professeur Chen qui se placera comme un rival (et ami) de Red, ainsi que Green, au passé bien mystérieux. Cette jolie fille, qui semble être une voleuse et une arnaqueuse récupèrera le troisième Pokemon de départ, à savoir Carapuce.

Tout comme dans les jeux (ou d’une certaine manière la série animée), Red se confrontera durant son aventure à la terrible Team Rocket qui mène des expériences dangereuses et horribles sur les Pokemons et qui veut assouvir le monde. Dans les rangs de la Team Rocket menée par Giovanni on pourra trouver certains lieutenants qui sont aussi des champions d’Arène que l’on connait tous comme le Major Bob ou Morganne, tandis que Red deviendra amis avec d’autres champions, ceux qui luttent pour la justice.

Et parmi eux, on retrouve Ondine et Pierre. Si ces deux la ont un rôle aussi très important dans la série animée, ils ne le sont pas autant dans le manga. Mais alors que je m’attendais à les voir uniquement le temps que Red soit de passage dans leur ville, il n’en est rien. Les deux champions dont la spécialité est l’eau pour la jeune rouquine et la roche pour le garçon qui adore être torse nu, vont être des alliés tout au long du parcours de Red et revenir de manière très régulière. Et j’ai beaucoup aimé  ça. On sent d’ailleurs qu’Ondine a un attachement très fort envers Red.

Les champions d’Arène de Kanto

La dernière partie de La Grande Aventure qui voit une ellipse de deux ans séparer l’intrigue amènera Jaune (oui comme la version Jaune) à entrer dans l’histoire après la mystérieuse disparition de Red. Son personnage est un peu moins intéressant à suivre, mais chapitre après chapitre, les pièces du puzzle se mettent en place er permettent également à un nouveau groupe ennemi d’être mis en place : Le Conseil 4.

Vous l’aurez compris, tous les personnages que vous pouvez croiser dans les jeux vidéos sont réutilisés et mis en place dans une intrigue nouvelle et différente. Le ton plus sombre n’est également pas pour me déplaire. Les combats sont violents, la mort peut intervenir, les actes ont de réelles conséquences et nous sommes loin du coté bisounours voir enfantin que la série animée peut instaurer.

Un extrait du manga

La première génération des Pokemons est bien exploitée. Grâce aux différents personnages, on retrouve sans peine à de nombreuses reprises des Pokémon que l’on apprécie. Des visages forts comme Mewtwo, Sulfura, Artikodin et Electhor ont également leur rôle à jouer, tout comme Evoli et le mystère de ses évolutions.

Des mécaniques du jeu (tels que les évolutions par l’échange) trouvent également leurs places dans l’histoire et je me suis surpris chapitre après chapitre à éclipser dans ma tête la série animée qui avait pourtant une place de choix (par nostalgie).

C’est avec plaisir que je vais retrouver certains de ces personnages dans la suite consacré à la deuxième Génération, Johto et les jeux Or, Argent et Cristal ! En tout cas, la grande aventure n’est pas prête de s’arrêter pour moi, bien au contraire, elle ne fait que commencer !


Comment redécouvrir un univers de manière bien plus profonde ? Avec ces mangas !

Alounet

Le sériephile du couple, c’est moi ! Passionné depuis ma découverte à la télévision d’une célèbre chasseuse de vampires, j’aime tout autant jouer à Pokémon, lire un Harry Potter, mater du Dragon Ball où profiter de mes abonnements Netflix et UGC Illimités. Mon rêve de journaliste à la Lois Lane, je le vis sur ce blog !