Nos récentes lectures #12- Un brin de rattrapage

Nos récentes lectures #12- Un brin de rattrapage

  • Post author:
  • Post category:Livres / Mangas
  • Reading time:9 mins read

Hello, ça faisait un bail ! Plus d’un mois… que ça passe vite. Encore une fois, on a été très pris, désolé ! Nos situations ont un peu évolué : Aldric a trouvé un emploi, ce qui a considérablement modifier son rythme de vie, et de mon côté, je suis toujours embourbé entre les jeux vidéo, le travail et mon retard sur les séries TV, ce qui m’empêche d’écrire et de stream autant que j’aimerai.


Les lectures de Kyotenshi

Mashle | T.5

Alors que Mash et ses camarades célèbrent leur victoire face à Magia Lupus, un sbire de la mystérieuse organisation “Innocent Zero” vient gâcher la fête. Abel apprend alors à ses dépens que ce nouvel ennemi utilise une magie noire très puissante… Mais il en faut plus pour effrayer Mash qui contre-attaque grâce à ses muscles d’acier ! Malheureusement, cet affrontement ne sera pas sans conséquence puisque, plus tard, il se retrouve convoqué devant une commission d’enquête à cause d’une rumeur à son sujet… Parviendra-t-il à garder son secret caché ?

C’est toujours avec plaisir que je suis les aventures de Mash, qui abat toujours les sorciers de l’académie à l’aide de son corps musclé. Je commençais à trouver la progression un peu stagnante, la faute à un shonen qui ne prend jamais le temps de se poser, avec ce tome 5, ça change un petit peu, et ça promet pas mal de rebondissements pour l’avenir. Comme toujours, hâte de lire la suite !

Mashle, aux éditions Kazé Manga, collection Shonen • Prix conseillé : 6,99€ • Mangaka : Komoto Hajime

 

Kaiju N°8 | T.1

Enfant, Kafka Hibino rêvait d’intégrer les Forces de Défense pour combattre ces terribles ennemis, mais après de nombreux échecs à l’examen d’entrée, ce trentenaire travaille à nettoyer les rues de leurs encombrants cadavres. jusqu’au jour où une mystérieuse créature s’introduit dans son organisme et le métamorphose en une entité surpuissante mi-humaine, mi-kaiju. Son nouveau nom de code : “Kaiju n° 8”.

La lecture remonte à maintenant un mois, mais je garde toujours un bon souvenir de ce début fracassant de Kaiju No.8. Ce premier tome remplit parfaitement son office et nous en met déjà plein la vue. Kafka et Reno forment un très bon duo et les personnages féminins semblent badass à souhait. On a droit à quelques pages en couleurs montrant un Kaiju géant et le dessin détaillé de Naoya Matsumoto. J’ai vraiment hâte de lire la suite, ça promet d’être vraiment explosif !

Kaiju N°8, aux éditions Kazé Manga, collection Shonen • Prix conseillé : 6,99€ • Mangaka : Naoya Matsumoto

Demon Slayer | T.1 à T.3

Le Japon, au début du XXe siècle (ère Taisho). Un jeune vendeur de charbon nommé Tanjiro mène une vie sans histoire dans les montagnes, jusqu’au jour tragique où il découvre son village et sa famille massacrés par un démon. La seule survivante de cette tragédie est sa jeune soeur Nezuko. Hélas, au contact du démon, elle s’est métamorphosée en monstre féroce… Afin de renverser le processus et de venger sa famille, Tanjiro décide de partir en quête de vérité. Pour le jeune héros et sa soeur, c’est une longue aventure de sang et d’acier qui commence !

J’ai récemment débuté l’anime Demon Slayer, qui m’a mis une belle baffe en seulement quelques épisodes, et j’ai eu une lubie curieuse, lire le manga en même temps que voir l’anime. A chaque tome lue, je vais regarder les épisodes correspondants pour voir le niveau de l’adaptation. Bonne nouvelle : l’adaptation est extrêmement fidèle à l’anime, c’est assez dingue ! Le manga en lui-même est, vous vous en doutez (l’ayant sans doute lu/vu avant moi), excellent. Il n’y a pas un personnage en dessous de l’autre, tous sont charismatiques, démons compris. Je m’en veux presque de ne pas avoir pris le temps de lire Demon Slayer avant ce mois-ci… Une chose est sûre, je vais rattraper mon retard assez rapidement. J’ai acheté les 6 premiers tomes pour le moment, et s’il n’y avait pas autant de jeux qui sortait chaque semaine, nul doute que je serai déjà à jour.

Demon Slayer, aux éditions Panini Manga • Prix conseillé : 6,99€ • Mangaka : Koyoharu Gotōge


Les lectures de Alounet

My Dear F***ing Prince

Que se passerait-il si le fils de la présidente des États-Unis et le prince d’Angleterre devenaient… beaucoup plus que des amis ?
Quand sa mère a été élue présidente des États-Unis, Alex Claremont-Diaz s’est aussitôt retrouvé propulsé au rang de prince de la nation. Charismatique, intelligent, charmeur… son potentiel de séduction auprès des millennials est un atout majeur aux yeux de la Maison-Blanche. Seul problème : Alex est l’ennemi personnel du vrai prince, Henry – celui dont la grand-mère règne de l’autre côté de l’Atlantique. Et, quand la presse met la main sur la photo d’une altercation entre les deux jeunes gens, les relations anglo-américaines s’enveniment… en pleine campagne de la présidente pour sa réélection !

Chefs de famille et chefs d’État – assistés d’une armée de conseillers aux abois – échafaudent à la hâte un stratagème pour réparer cet incident diplomatique : les deux rivaux sont donc contraints de feindre la réconciliation à longueur de mises en scène sur les réseaux sociaux. Mais cette fausse amitié ne tarde pas à se faire plus problématique que tout ce qu’ils auraient pu imaginer. Un secret bien gardé qui, s’il était révélé à la face du monde, pourrait faire dérailler la campagne de la présidente et compromettre l’image soigneusement lisse de la famille royale…

Ils sont ennemis jurés depuis des années… Mais que se passerait-il si le fils de la présidente des États-Unis et le prince d’Angleterre devenaient tout à coup beaucoup plus que des amis ? Cauchemar d’attachés de presse, interrogations, parfois intimes, sur l’identité, la notoriété et l’ouverture d’esprit de l’opinion publique comme du système médiatique… ce roman à la fois brillant, subtil et incandescent vous donnera tout simplement envie de retomber amoureux.

Acheté au hasard d’un rayon chez Cultura, la quatrième de couverture avait tout pour me séduire. Une histoire d’amour improbable entre les deux héritiers de deux grandes nations ? Oui, c’était clairement une lecture pour moi. Après avoir dévoré ce livre assez conséquent (sachez le, les chapitres sont étonnamment très long pour de la lecture jeunesse), je ne rêve que d’une chose : une adaptation en film de ce livre ! J’aimerais tellement retrouver ces deux jeunes hommes sur grand écran – ainsi que la galerie de personnages qui les entoure. Alors certes, tout n’est pas parfait (on peut même se dire qu’à certains moments, le scénario est prévisible, on est dans du bon sentiment avant tout), mais c’est assez plaisant de découvrir cette réalité parallèle à la notre. Le tout se passe principalement sur 2020, dans un monde qui n’a pas connu le Covid ni l’élection de Donald Trump. Les garçons sont sincères et attachants, et vous passerez sans aucun doute un adorable moment en leur compagnie. C’est la lecture parfaite en cette fin d’année !

My Dear F***ing Prince, aux éditions Lumen • Prix conseillé : 17 € • Auteur : Casey McQuiston

Sailor Moon Eternal Edition – Tome 6

Pendant que Chibiusa est à l’article de la mort, les Sailors doivent faire front commun contre Pharaoh 90 et Mistress 9. Celle-ci a pris possession du corps de Hotaru, qui lutte ardemment contre ce parasite. Mais ce combat pourrait bien révéler une ennemie plus dangereuse encore que Mistress 9 et ses acolytes : Sailor Saturn, la guerrière du silence et de la destruction sort de son sommeil pour faire s’abattre le chaos sur le monde entier…

Inclus également dans ce tome le deuxième chapitredu Journal de Chibiusa et Le fiancé de la princesse Kaguya .

Le troisième Arc de la série vient se conclure dans ce tome. Une version un peu différente de ce que l’on a pu connaître à la télévision dans la série animée des années 90 mais qui viendra de nouveau faire la part belle aux Sailors du système solaire externe. Je suis toujours client des graphismes, du dessin et du scénario. Usagi / Sailor Moon gagne sans conteste en maturité, d’autres personnages sont malheureusement toujours un peu effacé mais les histoires additionnelles que l’on découvre dans la seconde partie viennent contrebalancer ça, et c’est tant mieux. Plus qu’à attendre la sortie du prochain tome maintenant !

Sailor Moon Eternal Edition, aux éditions Pika Edition • Prix conseillé : 14,90€ • Mangaka : Naoko Takeuchi

Les Tortues Ninja (Tomes 11 et 12)

Mon immersion dans les Comics des Tortues Ninja se poursuit. Avec les tomes 11 et 12, on ne peut plus douter du fait que j’en suis vraiment fan. De très nombreuses histoires se poursuivent en parralèlle, et la série parvient à mettre à l’honneur tour à tour les très nombreux personnages introduit dans cet univers. Pas seulement les tortues et Splinter, mais aussi leurs alliés tels que April, Casey, Angel, mais aussi les nombreux mutants ou ennemis rencontré depuis le début. L’histoire prend un tournant inattendu avec la défaite de Shredder et la prise de pouvoir de Splinter sur le clan des Foot, mais c’est tant mieux. Je ne sais clairement pas à quoi m’attendre à chaque fois et nous sommes toujours très loin de l’univers cartoon que j’ai découvert dans mon enfance. Cette série se veut adulte et c’est tant mieux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les Tortues Ninja, aux éditions Hi Comics • Prix conseillé : 15,90€ • Scénario: Kevin Eastman • Dessin  : Tom Waltz

kyotenshi

Le geek gamer du couple, à la limite de l'addiction ! Passionné par le JV depuis mon plus jeune âge, j'adore discuter et écrire sur ce média ô combien riche. PC, PS4 Pro, Xbox One X ou Nintendo Switch, je joue sur tout, à toutes heures du jour et de la nuit !