Nos lectures de la semaine #4 – Une reprise lente

Nos lectures de la semaine #4 – Une reprise lente

  • Post author:
  • Post category:Livres / Mangas
  • Reading time:3 mins read

Vous l’avez sans doute remarqué si vous suivez la rubrique, la semaine passée, il n’y a pas eu de “Nos lectures de la semaine”. La raison est simple : nous étions en vacances, et en dehors d’une tablette et de nos smartphones, nous n’avions pas vraiment de quoi écrire. Une semaine essentiellement passée à voguer et à nager, avec un petit épisode de Friends (que j’ai enfin commencé, au grand bonheur d’Aldric) avant de rejoindre Morphée. J’ai tout de même trouvé le temps de lire un peu dans le train, donc petit récap’.


Les lectures de Kyo

Mashle T.3

 

Déjà évoqué dans 2 autres numéros, Mashle est l’un de mes coups de cœur de cette année, et je me suis procuré ce tome 3 une semaine après la sortie. Toujours aussi drôle et pêchu, Mash et sa troupe semble enfin avoir trouvé des adversaires à leurs hauteurs. On suit plusieurs combats en parallèle contre des ennemis appartenant à une secte. La lecture est (trop) rapide à mon goût malheureusement, et le rythme de parution semble assez rapide comparé à la parution des chapitres au Japon, ce qui me fait craindre qu’on soit à court de Mashle d’ici la fin de l’année… J’espère sincèrement me tromper. En tout cas, je suis toujours autant hypé par ce manga qui mêle habilement tout les éléments du bon shonen.

Mashle, aux éditions Kazé Manga, collection Shonen • Prix conseillé : 6,99€ • Mangaka : Komoto Hajime


Ivre du Japon

 

Sans que je ne sache trop dire pourquoi, la couverture de ce manga m’a immédiatement plu quand je l’ai vu chez mon libraire. Le synopsis a achevé de me convaincre, et j’en sors particulièrement conquis. Ivre du Japon nous conte l’histoire de Karen, une jeune française qui travaille sans relâche et qui se voit “imposer” un congé de plusieurs semaines. Elle va donc profiter de ce temps pour visiter le Japon, un pays pas franchement populaire à son époque, mais qui la fascine pour tout un tas de raison. Immédiatement, cette dernière va tomber amoureuse de cette culture à nul autre pareil, et on suivra ses multiples trajets entre Paris et Tokyo au fur et à mesure des années. On y apprend un tas de choses sur le pays, les différences culturelles entres français et japonais, la vie japonaise, le mixage culturel d’un mariage franco-nippon. En outre, Karen et son mari sont très drôles et sympathiques. Le dessin quant à lui s’éloigne un peu de ce que je suis habitué à voir quand je lis un manga, et j’ai trouvé ça plutôt plaisant. Malgré un faible nombre de pages (moins de 180p), l’œuvre est riche en lecture et saura vous tenir une bonne heure ! Pour les curieux du Japon, foncez !

Ivre du Japon, aux Editions Kana, collection Kiko • Prix conseillé : 15€ • Mangaka : J.P. Nishi

kyotenshi

Le geek gamer du couple, à la limite de l'addiction ! Passionné par le JV depuis mon plus jeune âge, j'adore discuter et écrire sur ce média ô combien riche. PC, PS4 Pro, Xbox One X ou Nintendo Switch, je joue sur tout, à toutes heures du jour et de la nuit !