fbpx

Disney Magic Kingdoms

Bienvenue au Royaume de Mickey

La télévision a eu son « Once Upon a Time » pour mélanger et revisiter les classiques Disney en une seule et unique œuvre, la Playstation a fait de même avec Kingdom Hearts, mélangeant ainsi l’univers Disney avec Final Fantasy. Les jeux mobiles ne sont pas en reste, et le 17 mars 2016 apparaît Disney Magic Kingdom, production Gameloft.

A l’époque, ma sœur télécharge rapidement l’application, et deux mois plus tard (lors du mariage de notre cousine) elle m’évoque ce jeu sur mobile et tablette auquel elle joue. Etant un grand fan de l’univers Disney, je trouve ça génial. Il faut dire qu’à l’époque ma seule expérience du jeu mobile se résumait à Candy Crush.

Deux ans et demi plus tard (et quelques centaines d’euros en moins), je vous livre une première critique d’un jeu gratuit en apparence, mais qui se montre rapidement très gourmand financièrement parlant. Cependant, cela reste pour moi le meilleur jeu sur l’univers Disney.

Maléfique, méchante iconique de la Belle au Bois Dormant, est votre ennemie, c’est elle qui répand sa malédiction.

L’espace du jeu est conçu comme un Royaume Enchanté de Disney. Merlin l’Enchanteur est inquiet, tous les personnages des mondes de Disney ont disparu suite à la malédiction de Maléfique (méchante emblématique de La Belle au Bois Dormant), et il compte sur vous pour ramener tous les personnages, leurs attractions et maisons et combattre la fameuse malédiction.

Mickey est le premier à revenir, suivi rapidement de ses amis, et progressivement vous voilà plongé dans de nombreuses quêtes pour détruire le brouillard de la malédiction.

Dans votre galerie de personnages, vous pouvez découvrir ceux que vous possédez ou ceux qu’il vous manque

Des éléments de jeu mobile classiques se mettent en place. La magie (des fioles bleues) vous permettra d’acheter des personnages ou des bâtiments, les gemmes (des diamants roses) que l’on obtient en complétant une famille de personnages, par des quêtes ou même des publicités gratuites vous servirons également à acheter des personnages spéciaux.

La joie est représentée par des smileys que vous obtenez en réalisant les souhaits de vos visiteurs et enfin les coffres magiques (bronze, argent, or et platine) vous permettent d’obtenir des items, des bâtiments ou des personnages issus des événements spéciaux que vous auriez loupés.

A cela s’ajoute évidemment la possibilité de dépenser de l’argent réel. Ainsi, vous achetez des gemmes, vous permettant d’accéder plus vite à certains niveaux, certains personnages ou certains bâtiments. Ils peuvent également vous permettre d’ouvrir des coffres spéciaux contenant des personnages que vous auriez manqué lors d’un événement.

Le jeu vous rappelle régulièrement que des promotions sont mises en place pour vous aider à récupérer des personnages issus d’événements précédents (comme ici avec La Reine des Neiges)

Et c’est bien là l’un des principaux problèmes du jeu. Car s’il est tout à fait possible de jouer gratuitement tout du long, il vous sera quasiment impossible de réaliser toutes les quêtes, obtenir tous les personnages sans à un moment ou à un autre dépenser de l’argent. J’en ai fait l’expérience (au grand dam de mon chéri). Et comme une sorte de cercle vicieux, une fois que l’on commence à dépenser pour gagner du temps, impossible de revenir en arrière. Résultat : impossible également d’abandonner le jeu (qui se renouvelle chaque mois avec une mise à jour), trop d’argent ayant était investi pour moi à l’intérieur.

C’est d’ailleurs un constat réel réalisé par ma sœur ou par mon amoureux. Ma sœur et mon beau frère ont abandonné le jeu au bout d’un an, celui-ci demandant de plus en plus de temps et d’énergie (sans dépenser d’argent, il faut y jouer au moins trois fois par jour pour avancer). Difficilement cumulable quand on a une famille et un emploi.

Johan de son côté a voulu essayer, pour entrer dans mon monde, et comprendre ce que je pouvais aimer dans ce jeu. Il a tenu quelques semaines. Il a dépensé un peu d’argent mais a vite arrêté, frustré par le manque de réussite ou d’obtention de personnages de manière « gratuites ».

Il vous faudra tout au long du jeu envoyer vos personnages en mission, comme ici Simba en mission avec Nala pendant 8 heures.

Outre ces défauts, j’y trouve un réel plaisir également. Faire vivre tous ces personnages dans le même univers, c’est quelque chose de génial à mes yeux. J’en rêverais presque d’une adaptation cinématographique qui ne pourrait que cartonner.

A cela il faut noter deux choses différentes dans l’obtention des personnages. Il y a ceux issus de l’histoire principale, et ceux issus d’événements spéciaux. Régulièrement, une mise à jour vient mettre à l’honneur un univers (des Indestructibles au Monde de Ralph, le studio suit souvent la mouvance Disney pour ajouter du contenu). Durant un mois, des quêtes spéciales et une malédiction liée à l’univers (souvent à cause du grand méchant du film) vient tout bouleverser et vous permet d’accueillir les personnages et bâtiments du dit film.

Très régulièrement, un événement est mis en place avec de nouveaux personnages. En ce moment, les Mondes de Ralph pour célébrer la sortie du numéro 2 au cinéma.

Attention, si vous manquez l’événement, vous ne pourrez plus y jouer, et c’est là à nouveau que le bât blesse. Pour vous obtenir les personnages, une seule solution, acheter des coffres spéciaux à 60 gemmes et espérer obtenir toute la collection manquée.

Également, quand vous êtes à jour (comme je le suis), vous manquez de place… Les endroits que vous libérez de la malédiction ne suffisent pas à coller tous les bâtiments et attractions obtenus. Il faut donc faire des choix stratégiques et en laisser quelques-uns dans votre boutique (en espérant une prochaine mise à jour assez conséquente pour pouvoir tout placer).

Cela fait partie aussi du charme. C’est un jeu ou vous pouvez placer librement vos attractions, décorations, concessions et bâtiments pour fabriquer votre grand parc Disney à votre manière. D’ailleurs, le terrain s’apparente plutôt bien au parc de Disney World (avec la fameuse avenue pour entrer dans celui-ci).

Une fois les missions terminées, vous pouvez récupérer les potions magiques ou les Items gagnés en cliquant dessus.

Pour l’instant, 26 univers Disney ont déjà leurs places. Autant dire qu’il reste encore pas mal de films et d’univers à pouvoir intégrer dans le jeu. Avec dans l’histoire principale ;

Mickey et ses amis, Toy Story, Cendrillon, Peter Pan, Pirates des Caraibes, Monstres & Cie, Wall-E, Raiponce, La belle au bois dormant, Zootopie, Le livre de la jungle et Bambi.

Et dans les événements spéciaux : Les Indestructibles, L’étrange Noel de Monsieur Jack, La Reine des Neiges, Mulan, La Belle et la Bête, Le Roi Lion, Aladdin, Alice au pays des merveilles, Blanche Neige et les 7 nains, Winnie l’ourson, Lilo & Stitch, Les nouveaux héros, La Petite Sirène et Les Mondes de Ralph.

Différents coffres existent, si vous recevrez régulièrement les bronze, argent, platine et or, certains (contenant des personnages d’événements du passé) seront à payer en gemmes (ou en argent).

Il est inutile de dire que ce jeu sur mobile a encore de longs jours devant lui, ne suffise que de regarder sur Facebook les groupes existants et le nombre de fans pouvant y jouer. D’ailleurs, beaucoup d’entre eux relèvent les mêmes soucis indiqués plus haut. Difficile de tout faire et tout réussir sans y mettre un peu d’argent (à moins d’y jouer toutes les quatre heures chaque jour).

Je noterais également qu’il faut avoir un bon mobile (ou une bonne tablette) pour supporter la charge du jeu. Plus vous êtes avancé dans l’histoire (j’en suis actuellement au niveau 52), plus vous risquez de rencontrer des lenteurs. Je suis passé d’un iPhone 5S à un iPhone 7 en avril dernier j’y ai considérablement vu la différence en termes d’animations et de lenteurs.

6.5
Addictif

En somme, un jeu sympa avec lequel on peut jouer de n’importe ou (l’intérêt du jeu mobile) et qui séduira n’importe quel fan de Disney. Cependant, passé les joies du début, beaucoup décrocherons rapidement à cause des missions demandent du temps et surtout, de l’argent. De plus, commencer à y jouer aujourd’hui en ayant loupé 14 évènements spéciaux, sera compliqué sans y dépenser un peu d’argent réel pour rattraper votre retard.

  • Aldric 6.5

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More