fbpx

Astérix et le secret de la Potion Magique

Une belle découverte

Mon compagnon est fan de l’univers Astérix, moi pour ma part, je ne le connais que de nom. J’ai dû lire une bande dessinée étant plus jeune, mais ça s’arrête là. Récemment, en cherchant quoi regarder au cinéma, Johan me fait part de l’avant-première d’un nouvel Astérix : Le secret de la Potion Magique.

Ecrit et réalisé par Alexandre Astier (que je découvre en ce moment toujours grâce à mon amoureux qui m’initie à l’intégrale de Kaamelott), je me doutais que le film serait bon et plutôt drôle. Mais je ne m’attendais pas à réellement prendre du plaisir dans cette version assez moderne du personnage gaulois.

Ce film sent bon le 2018. Un certain girl power et une place des femmes dans l’univers plus prépondérante se fait fortement ressentir. Ainsi, le monde d’Astérix se rapproche un peu de notre époque. Lorsque les hommes quittent le village, ce sont les femmes qui protègent le dernier village de la Gaule contre l’envahisseur (avec en tête Bonemine doublée ici par Florence Foresti), à savoir les Romains. J’ai trouvé ça plutôt sympa, de ne pas les reléguer à de simple faire valoir.  Au contraire, elles prennent les choses en main et montrent que même sans les hommes, elles sont largement capables de se défendre.

Mais c’est surtout le personnage de la petite Pectine qui apparaît comme une réelle avancée des mœurs dans ce film. La jeune fille suit les traces de Panoramix. Si tout du long du film, les héros parcourent le monde à la recherche d’un successeur au druide, il est évident dès le départ que la présence de l’enfant n’est pas anodine. Elle a clairement tout ce qu’il faut pour succéder au mage et apprendre le fameux secret de la Potion Magique. Donc oui, la fin n’a rien de surprenant, mais c’est plutôt bien amené et ça fait plaisir à voir.

Pectine est la meilleure étudiante de son village, a un don pour les inventions, et même s’il faudra le film entier pour que Panoramix (et les autres) s’aperçoivent qu’elle est l’avenir du village, c’est quand même un très beau message contre le sexisme que livre ce film.

Vous l’aurez donc compris, Panoramix se sent « vieux » et réalise qu’il ne sera pas éternel (tout ça à cause de sa chute d’un arbre, scène plutôt comique). Il part accompagné d’Astérix, Obélix, Pectine et Idéfix (puis tous les hommes du village) pour tester tous les apprentis et trouver son remplaçant. Leur première escale se fera tout d’abord dans un endroit bien caché ou se réunissent tous les Druides. On nous rappelle alors que les femmes y sont interdites (et Pectine doit alors se cacher en garçon), et c’est ainsi que le film distille comme ça pas mal d’idées machistes qui seront par la suite défaites lorsque Pectine sauvera la situation face à tout un tas de druides dépassé.

Les scènes avec les Romains m’ont beaucoup fait rire, les scènes ou les assistants se succèdent pour démontrer à Panoramix leurs talents m’ont beaucoup fait rire, j’ai aimé les nouveaux personnages de l’univers. Pectine, en premier lieu, mais aussi Téléférix, un apprenti plutôt mignon et attachant qui se laissera malheureusement, influencer par l’antagoniste principal du film avant de retrouver la raison.

Le film fait également la part belle à Panoramix, qui est au centre de l’intrigue. Astérix et Obélix se retrouvent, à des moments, relégués au second plan, ce qui n’était pas pour me déplaire. De toute manière, chaque personnage à son petit moment et l’occasion de briller à un moment ou un autre du film.

Il est évident qu’Alexandre Astier a su imposer sa patte dans cet univers, et ça apporte un grand bol d’air là-dedans. J’y retrouve pas mal de l’humour de Kaamelott d’ailleurs. Sa plume est drôle et corrosive, et on en redemande. C’est d’ailleurs grâce à ce film que j’ai envie, maintenant, de découvrir l’univers d’Astérix un peu plus profondément et d’aller regarder les autres films.

Du côté de l’animation, je n’ai absolument rien à redire. C’est très beau, bien travaillé, j’en ai pris plein les yeux. C’est vraiment pour le coup un pari réussi. Celui de convertir un nouveau venu, et d’en faire un adepte !

8
Très bon

En conclusion, c’est une adaptation très sympa, très divertissante qui plaira à toute la famille. Cette aventure inédite (qui ne fait donc pas l’adaptation d’un album) séduira grâce à ses personnages connus du public, mais aussi grâce aux petits nouveaux. L’ajout d’un personnage féminin important qui saura se révéler est également une excellente idée. Le film bénéficie bien de notre époque marquée par le mouvement #MeToo. Enfin, la plume d’Alexandre Astier et l’humour qui en découlent sont autant de points positifs.

  • Aldric 8
  • Johan 8

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More