fbpx

Disney – 100 – Toy Story 3

De Andy à Bonnie

Et de trois ! En 2011, plus d’une décennie après le deuxième volet, nous découvrons Toy Story 3. Passage à l’âge adulte, pour les fans de la première heure mais aussi pour Andy, le propriétaire de tous les jouets, ce film regorge de tout ce que l’on aime dans un bon film. De l’aventure, de l’émotion, du suspense, de l’action, de l’humour. Vous l’aurez compris, ce film est à mes yeux… Parfait !

Les héros débarquent à la garderie !

Andy va rentrer à l’université et voilà bien des années qu’il n’a plus joué avec Woody, Buzz et les autres. Lors d’une séquence musicale pleine d’émotion, on voit le garçon grandir à base de photos et vidéos souvenirs. Le temps est passé, et de nombreux jouets ont disparus. Dès le départ, cela restera le plus grand regret de nombreux fans : le ménage est fait. Nous déplorerons ainsi l’absence de certains personnages iconiques des premiers films, la Bergère ou Siffli en tête.

Le groupe de « survivants » va alors se demander, avec le départ d’Andy, ce qu’il se passera pour eux. Vont-ils finir au grenier ou à la poubelle. A cause d’un mauvais concours de circonstances, tous les jouets vont penser qu’Andy veut les jeter à la poubelle et ils vont alors tous décider de partir pour la garderie de Sunnyside, avec les jouets donnés.

Lotso dirige Sunnyside

Bien que Woody – le seul choisit par Andy pour l’accompagner à l’université – tente de les convaincre du contraire, les autres ne veulent pas l’écouter et les voici tous partis pour ce qu’il semble être le paradis des jouets. Et la, la petite bande va vite déchanter. La garderie est en réalité gérée d’une main de maître par Lotso, l’ours en peluche, qui impose sa dictature.

Le film se décomposera en trois parties bien distinctes. D’un côté, nous aurons Woody qui tente de retourner chez Andy (après être lui aussi arrivé à la garderie) et qui va finir par tomber chez Bonnie, une petite fille gentille et adorable qui dispose de ses propres jouets. Après quelques scènes de bonheur pour le jouet, il lui faut retrouver ses amis lorsqu’il apprend la vérité sur la garderie (de la bouche d’un clown slamant la vérité à propos de Lotso, scène plutôt drôle au passage).

Barbie et Ken, révélations du film !

De l’autre, nous avons Buzz, Jessie, Pil Poil, Rex, les Patates, Bayonne et les Aliens à la garderie. Ils sont accompagnés de Barbie, la poupée de la petite sœur d’Andy. Barbie va évidemment rencontrer Ken (cliché ambulant et bras droit de Lotso), dont l’histoire d’amour semble impossible (et précipité). Barbie et Ken sont MES COUPS DE CŒURS absolus du film. Le duo est drôle, les personnages sont bien traités. Barbie s’impose tout du long comme étant la révélation du film, ne voulant pas se laisser faire par la dictature ou l’oppression. Ken va – alors qu’il est du côté des méchants – s’humaniser aux côtés de la poupée blonde et changer de camp. Comment ne pas rire face à la scène ou Barbie lui fait du chantage pour avoir les informations concernant Buzz et qu’elle menace de détruire tous ses vêtements ? Ou lorsque Barbie découvre la maison de rêve de Ken ? Ou qu’elle se fait passer pour Ken en tenue de cosmonaute ? Ou même encore lorsqu’elle sort son monologue face à l’affreux Lotso ?

Le nouveau couple de la franchise

Contrairement aux autres films, chacun de ses personnages aura son moment de gloire. Buzz qui se retrouve en mode RESET et reprogrammé comme à l’origine (puis en mode espagnol), les Patates bravant leur courage ou les Aliens qui finiront par sauver tout le monde à la fin. En parlant de Buzz, ce qui fut amorcé dans le second volet est ici d’avantage développé. L’histoire d’amour de Jessie et Buzz – bien qu’inattendue – est ici amenée avec humour et finesse. Il fallait bien remplacer le duo Woody/Bergère, et les scènes ou Buzz est programmé en espagnol et tente de charmer la cow-girl sont jouissives !

Effroi et émotion lors de la scène de l’incinérateur

La seconde partie du film est la plus palpitante. Avec ce plan d’évasion digne des plus grands films d’action, cette course contre la montre pour se sauver de l’enfer de Sunnyside et échapper à Lotso et ses sbires, tout est parfaitement mis en place pour nous tenir en haleine. Encore une fois, chacun des personnages aura son rôle à tenir et c’est captivant.

La scène qui les amènera à la décharge, et à l’incinérateur, saura faire pleurer chacun d’entre nous et nous rappeler à quel point cette bande de jouets est une famille que nous aimons. Rarement j’ai été aussi captivé par un film d’animation. Les réalisateurs réussissent, à mon sens, à faire aussi bien voir mieux que le Toy Story 2.

Andy offre ses jouets à Bonnie à la fin du film

Et comment ne pas apprécier cette conclusion ou Andy décide de passer le flambeau à la petite Bonnie en lui offrant tous ses jouets. Le voir jouer une dernière fois avec eux est émouvant, nous offre le sourire comme aux jouets. Et en un sens, on peut se dire que la boucle est bouclée.

Du côté de l’animation, c’est beau. Le travail de la réalisation est vraiment à saluer, tout comme la bande son qui nous entraîne dans le film tout du long sans nous en faire sortir. Je me souviens qu’en 2010, à la sortie du film, tout le monde craignait un peu de voir cette énième suite et combien le succès fut au rendez-vous. Aujourd’hui, quelques mois avant la sortie du quatrième volet, tout le monde se demande si faire un numéro 4 est une bonne idée ou s’il ne fallait pas laisser les jouets là ou ils en étaient à la fin du troisième film.

 

8.5
Inoubliable

A mon sens, Toy Story est le meilleur film de la saga. Cette suite est quasiment parfaite. Les personnages sont tous mis en avant, bien utilisé. L'histoire est rocambolesque et pleine de surprises. L'humour est présent, l'aventure est prenante, l'émotion au rendez-vous. Je ne connais pas une personne qui n'est pas pleuré et lâché sa petite larme à un moment ou un autre du film. Ce film est une sublime conclusion à la trilogie... (bon, jusqu'à ce qu'on annonce un dernier volet !)

Amazon
Acheter le film sur Amazon
  • Aldric 9
  • Johan 8

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More