fbpx

Digimon Adventure Tri – SOSHITSU

Perte

Après SAIKAI en 2015, KETSUI et YOKUHAKU en 2016, la quatrième partie de Digimon Adventure Tri sort début 2017 et s’intitule donc SOSHITSU, comprendre « Perte » en français. J’ai attendu avec impatience cette partie, tout simplement parce que l’on revenait dans le monde Digital et que j’avais hâte de retrouver ce monde et surtout de voir comment se dérouleraient les retrouvailles entre élus et Digimons après le Reboot… Et finalement, c’est sans doute la partie qui m’a le moins plu depuis le départ. On notera tout de même une belle mise en avant pour le personnage de Sora qui est ici mise à l’honneur.

La relation de Sora et Piyomon mise en avant

Les Élus sont donc de retour dans le monde Digital et font face à leurs petits partenaires. Aucun d’eux n’a de souvenirs et c’est donc des réactions de peurs, d’appréhensions et de timidité qui ressortent chez les Digimons. Mais si les rencontres 2.0 se font finalement assez naturellement, c’est pour Sora et sa partenaire que c’est le plus compliqué. Pleine de bonnes intentions et d’amour, Sora se voit radicalement rejetée par Piyomon qui est sur la défensive. Elle ne se souvient plus de sa partenaire et cet amour « fleur bleue » la dégoutte tout simplement. Le parallèle est fou lorsque l’on se souvient que c’est Piyomon qui a aidé Sora à assumer pleinement cette part la de sa personnalité.

Nous avons donc droit à des scènes ou Sora va craquer, et pleurer, se sentant donc seule et n’arrivant pas à gérer ce rejet. C’est là ou le triangle amoureux que l’on connait bien entre en scène. Taichi et Yamato vont tenter – très très maladroitement – de savoir ce qu’elle a, de la rassurer voir la consoler… en vain. Ce triangle est l’une des choses qui m’embête le plus. Qu’en est-il de la relation de Sora et Yamato ? Il me semblait qu’elle avait bel et bien fait un choix dans Zéro Two, cependant ici, on a l’impression de faire marche arrière. Notamment lorsque Mimi sort à un moment que Sora fera une très bonne épouse pour son futur mari, on semble croire qu’elle est donc à nouveau célibataire… Et que son choix n’est pas fait. C’est bête, mais c’est quelque chose qui me dérange car ça n’est pas clairement dit.

Le triangle amoureux difficile à suivre

De manière générale, on a l’impression que Adventure Tri a du mal avec les histoires amoureuses des personnages. Koushiro en pince clairement pour Mimi, et ne le cache d’ailleurs pas. Mais a aucun moment Mimi ne le repousse (ou n’accepte ses avances). Joe a une petite amie (ce que personne ne semble pouvoir croire possible), mais la aussi, on ne la nous montre pas. Et on nous laisse penser – via Hikari – que Takeru pourrait en pincer pour Meiko, sans que cela soit développé (au contraire on semble insister lourdement sur le fait que la première personne dans le cœur du jeune blond soit son grand frère).

Donc si la relation de Taichi et Yamato envers Sora est très bancale à mon sens, elle se veut mieux développée du point de vue des deux adolescents. Ils sont amis, c’est compliqué, ils sont différents, tentent de faire du mieux qu’ils peuvent et on sent bien les restes de SAIKAI ici encore. Yamato le dit clairement à Agumon : il attend trop de son meilleur ami. Je trouve donc la relation des deux garçons plutôt jolie et assez bien traitée. Même si j’imagine que l’on aura une réelle réconciliation qu’à la toute fin. Quoi qu’il en soit, ils volent légèrement la vedette à une Sora qui méritait pourtant bien qu’un opus lui soit consacré.

Un flashback sur les Elus Originaux !

Du point de vue de l »intrigue, on peut noter une réelle avancée dans l’histoire d’Himekawa et Nishijima. On découvre lors des premières minutes un flashback bouleversant. Celui-ci est apparaît avec de vieilles images, comme si l’on voulait nous rappeler qu’on nous montre ici un moment d’un lointain passé. Un passé qui fait écho à quelque chose que l’on découvre dans les derniers épisodes de Digimon Adventure, ainsi qu’à un mystère laissé en suspens dans Adventure Two. Himekawa et Nishijima font donc partie des 5 enfants élus originaux.

En effet, on découvrait via Gennai à la fin d’Adventure que bien avant que Taichi et les autres n’arrivent dans le monde Digital, d’autres enfants furent appelés pour combattre les Maîtres des Ténèbres. Ils étaient parvenus à les arrêter, mais pas à les détruire. Et la ou la surprise est encore plus folle, c’est que l’on découvre que quatre des cinq Digimons des élus originaux ne sont autres que les Digimons Souverains. On découvre Azulongmon, l’un d’eux, dans Zéro Two alors qu’il est le gardien de l’Est et protecteur de l’espoir et la lumière. Celui-ci et les trois autres, Ebonwumon, Zhugiaomon et Baihumon sont ainsi nés du sacrifice du cinquième Digimon qui n’était autre que le partenaire de Maki Himekawa… On comprend ainsi mieux ses intentions : son désir est animé depuis toujours par l’idée de retrouver son partenaire Digimon, et pour elle, seul un Reboot peut le lui permettre.

Les Digimons, toujours égaux à eux mêmes

Sauf que lorsqu’elle retrouvera Bakumon son partenaire, celui-ci aura la même réaction que Piyomon avec Sora : il ne se souvient pas d’elle. Un autre flashback nous montrera une autre partie du passé d’Himekawa et Nishijima ou l’on comprend qu’ils sont eux aussi amoureux l’un de l’autre. D’ailleurs le jeune professeur – qui est le seul à être resté dans le vrai monde – fera la rencontre de Hackmon, l’émissaire de Homeostasis (l’entité divine qui cherche l’équilibre et qui avait pris possession de Hikari). Hackmon révèle alors le lien qui unit Ygggdrasil, l’ennemi mystérieux qui travaille avec Himekawa et le Dark Gennai.

Dark Gennai qui se montre alors très dérangeant. Le personnage semble complètement cinglé, n’hésite pas à attaquer physiquement les adolescents (et va même jusqu’à lécher Sora… Ce que j’ai trouve particulièrement étrange et dérangeant). On a du mal à comprendre si c’est le même Gennai que l’on a connu qui est devenu mauvais ou si c’est un autre contrôlé par Yggdrasil ? J’avoue que j’attends beaucoup de réponses sur le sujet. Surtout que les forces des ténèbres ont fait revenir Mugendramon et Metal Seadramon, deux des maîtres de l’ombre. La aussi tout n’est pas très clair. Sont-ils revenus grâce au Reboot ? Ainsi doit on s’attendre à voir tous les anciens ennemis revenir les uns après les autres ? Ou était-ce autre chose ? Ça n’est pas très clair et je regrette que les adolescents ne cherchent pas d’avantage à comprendre ça, notamment Koushiro.

Dark Gennai…. Mais pourquoi ??

Car au final les personnages ne font pas grand chose. Ils cherchent à renouer avec les Digimons, créer de nouveaux liens, chercher Meicoomon pour pouvoir réunir le Digimon et leur amie Meiko (qui va elle aussi débarquer dans le monde Digital). J’ai bien aimé la partie ou tout le monde se retrouve séparé par une distorsion et ou les élus sont mélangés à d’autres Digimons. Ça change un peu de ce que la première série pouvait faire, mais au final, ça ne dure pas très longtemps et le groupe se retrouve a nouveau réunit pour combattre les deux maîtres des ténèbres.

Le combat sera l’occasion pour l’évolution ultime de Piyomon d’apparaître à son tour avec Hououmon. Patamon en fera de même et Seraphimon fera sa première apparition dans la série (dans l’univers, il était déjà apparu dans le troisième film qui se déroulera durant Zéro Two). La encore quelque chose me chiffonne. J’aurais pensé que le Reboot veuille que chaque héros doive totalement redémarrer de zéro et apprendre à contrôler les niveaux d’évolution antérieures à celle ultime… Mais il n’en est rien. J’imagine que ça sera expliqué par la suite et que même si les souvenirs ne sont plus là, la force reste présente car les souvenirs des adolescents sont bien là et que c’est eux qui permettent les niveaux d’évolution, mais on a comme l’impression tout à coup qu’il faut aller vite et que tout se bouscule.

Hackmon, encore un mystérieux personnage

Au final, le Reboot n’est pas une mauvaise chose, ni une mauvaise idée, mais j’ai quand même l’impression que tout n’est pas très bien défini et bien très clair. Par exemple, Tailmon va t’elle conserver son pouvoir et rester à son niveau ? Car Hikari le dit justement très bien : grâce au reboot, son Digimon ne peut être que plus heureux car ne se souviendra pas d’avoir vécue seule de nombreux mois sous l’emprise de Myotismon. Mais c’est cette vie solitaire qui lui a apporté plus de force qu’aux autres, ainsi va t’elle la garder ?

En terme de réalisation, je sais qu’Adventure Tri adore proposer des plans fixes (bien que très très jolis, ça ralentit tout de même le rythme), j’ai trouvé qu’il y en avait plus dans ce volet que dans les autres. Ce n’est qu’un détail car la bande son et les combats restent très bien soignés.

7
En légère baisse

Si je dois comparer aux trois volets précédents, je dois dire qu'il est un peu en dessous, malgré un retour dans le monde Digital que l'on attendait beaucoup. Sora ne profite pas pleinement de sa mise en avant, son triangle amoureux reste bancal et de nombreuses questions viennent se rajouter à la déjà très longue liste initiée précédemment. Cependant, la séquence d'introduction est très belle et très forte et le lien entre les séries se fait de plus en plus ressentir pour mon plus grand plaisir.

  • Design 7

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More