fbpx

Digimon Adventure Tri – KETSUI

Les Décisions

Je vous ai indiqué il y a quelques temps pourquoi je suis fan de la saga Digimon Adventure, puis j’ai décidé d’aborder la partie DIGIMON ADVENTURE TRI qui fêtait donc les 15 ans de la franchise. Je m’attaque donc à une petite critique de la seconde partie, KETSUI. Composée de quatre épisodes, KETSUI fait donc suite à SAIKAI et va se concentrer principalement sur deux élus : Mimi et Joe. 

En vedette de KETSUI, Joe et Vikemon, ainsi que Mimi et Rosemon

KETSUI va donc se concentrer sur certaines décisions de nos personnages préférés et mettre en exergue le parcours de Mimi Tachikawa, fraîchement revenue des Etats-Unis dans le tout premier épisode, et Joe Kido, en plein milieu de ses études. Mimi et Joe ne furent jamais les deux personnages les plus mis en avant dans l’univers, bien au contraire. Ils restent néanmoins pour moi mes deux personnages favoris. Ce qui fait que lorsque j’ai su que KETSUI se concentrerait sur ces deux-là, je ne pouvais qu’être content. Et en toute objectivité, le traitement qui est appliqué aux deux élus est vraiment réussit, pour mon plus grand plaisir.

Mimi a toujours était cette fille franche, insouciante, qui n’a pas sa langue dans sa poche. Elle exprime pleinement ses sentiments et la pureté de son cœur lui permet d’être toujours honnête avec les autres. Avoir passé quelques années aux Etats-Unis, dans un monde et un univers beaucoup moins conventionnel que le Japon, n’a fait qu’enrichir sa personnalité déjà extravagante. Si cette personnalité est quelque chose que ses amis ont toujours su gérer et prendre avec humour et bienveillance, c’est différent pour ses autres camarades. Le parallèle est d’autant plus saisissant lorsqu’elle se lie d’amitié avec Meiko, le nouveau personnage féminin introduit dans SAIKAI.

Mimi et Meiko, une amitié improbable qui va les aider l’une et l’autre

Meiko est timide, introvertie et suit les convenances et coutumes comme la parfaite étudiante japonaise. Mimi, elle, n’hésite pas à s »affirmer, donner son point de vue ses idées, quitte à les imposer. Si elle les impose, c’est qu’elle est persuadée que c’est pour le bien du groupe et des autres. Aussi, lorsqu’elle participe à l’organisation du festival du lycée, il est logique pour elle de prendre en main les choses, sachant qu’elle regorge de bonnes idées. Oui mais voilà, aux yeux des autres filles, ça ne passe pas. Ses camarades n’hésiterons pas à l’insulter de Jikochuu (à savoir une personne égocentrique et égoïste), ce qui ne manquera pas de la blesser. D’autant plus que Koushiro lui fera également des reproches quelques jours avant lorsque la jeune fille met en danger la couverture des Digimons en tentant de bien faire.

Le traitement réservé à Mimi est fidèle au personnage. Elle va donc se remettre en question, tentant de comprendre qui elle est réellement et de se faire face à elle même. Le point culminant de  cette analyse se retrouvera alors dans sa rencontre avec Joe, un soir, devant les berges. Cette scène est l’une des plus belles que la série Digimon ai pu m’offrir. Les confessions à cœurs ouverts des deux personnages va leur permettre de se retrouver face à leurs peurs, leurs craintes, mais surtout face à quelqu’un qui les comprend réellement. Et la ou la série fait fort, c’est en nous replongeant avec nostalgie dans certains éléments de la première saison, notamment la période ou Mimi et Joe se sont séparés des autres enfants afin de prendre du recul et de ne plus participer aux combats contre les Maîtres de l’ombre.

La conversation de Mimi et Joe dans la seconde partie, l’une de mes scènes préférées

C’est une période importante pour les deux personnages ou Mimi a du faire face à la perte de leurs amis, au deuil, à accepter sa destinée et son statut d’élue. Ce qu’elle a totalement embrassé notamment grâce à Joe. Hors, désormais, c’est Joe qui se questionne et qui réfute son statut d’élu, qui refuse de participer aux combats et dont la relation avec Gomamon va se détériorer à cause de ses peurs, ses doutes et cette vie d’adulte qui se tend à lui.

Joe qui était relativement absent du premier film, est ici au cœur de l’intrigue tout en étant éloigné des autres. Il est plongé dans ses études, il a peur de ne pas réussir. Pour lui, sa vie d’enfant se termine et il est temps de penser à sa vie d’adulte. Sauf qu’elle lui semble en désaccord avec son statut d’élu et de partenaire d’un Digimon. Son compagnon Gomamon se montre d’ailleurs très compréhensif. Il reste présent, fidèle au poste, lui préparant quelques plats. Jusqu’à ce que Joe le rejette et qu’il ne comprenne à ce moment là que peut être n’est-il qu’un fardeau..

La relation tendue de Joe et Gomamon va être au centre de l’histoire

Moment crucial car la fugue de Gomamon sera pour Joe un élément déclencheur, un élément important qui lui permettra de revenir sur ce qu’il est réellement : un élu. Qu’il le veuille ou non, il ne peut pas rejeter son destin, son statut, et il doit accepter de l’embrasser à nouveau et d’être pleinement de la partie. Car Gomamon a besoin de lui autant qu’il n’en a besoin. C’est donc des moments très profonds, très tristes, que vivent les deux personnages. On ne peut que se prendre d’empathie pour eux et les comprendre. Il ne faut pas oublier qu’ils n’ont que 16 et 18 ans.

Et c’est lorsque les deux personnages accepterons ce qu’ils sont qu’ils réaliserons malgré eux une prophétie que Koushiro venait de déchiffrer : en allant dans les ténèbres et en en sortant grandit, ils parviennent à digivolver leurs partenaires au statut méga, ce qui n’était jamais arrivé pour eux. Rosemon (évolution méga de Palmon) et Vikemon (évolution méga de Joe) entrent donc en scène lors du grand combat de la dernière partie. Et la encore, je dis oui ! Enfin, Taichi et Yamato ne sont plus les seuls à profiter d’une mise en avant grâce à des Digimons présentés comme étant toujours plus forts.

Ogremon et Leomon, le retour de deux personnages phares de la première série

Parmi les clins d’œils appréciables à la première saison et notamment à l’histoire de Joe et Mimi, ce sont les retours d’Ogremon et Léomon. Ils n’étaient d’ailleurs pas apparus dans Zero Two. Si vous ne vous en souvenez plus, Ogremon et Leomon sont deux rivaux présentés dans l’arc Devimon, qui deviendront des alliés de Joe et Mimi dans l’arc des maîtres des Ténèbres. C’est d’ailleurs grâce à Mimi et Joe qu’Ogremon était passé du statut de « méchant » à allié, et dans cet arc la que Leomon s’était sacrifié pour sauver la jeune fille. Ici, Ogremon fait partie des Digimons infectés et attaque donc Odaiba. Mimi et Palmon tenteront de l’aider et seront obligées de le combattre, ce qui ne sera pas sans risque pour la réputation des Digimons.

En tentant d’aider et de bien faire, Togemon va sans le vouloir détruire un hélicoptère des journalistes qui manquera de tuer ces derniers. Raison de plus pour l’opinion publique de se méfier des Digimons. Koushiro se montrera alors très dur envers Mimi. Ce qui est d’ailleurs rigolo avec Koushiro, c’est que son crush envers Mimi est de plus en plus assumé. Il est complètement amoureux de la jeune fille. Cette dernière semble s’en rendre compte mais n’a pas l’air intéressée pour autant. Mais j’apprécie de voir cette facette la de la personnalité de Koushiro.

Tous les Digimons tentent de convaincre Leomon de les accompagner au festival

Pour en revenir à Leomon, quel choc ce fut que de finir KETSUI par la mort (à nouveau) d’un des plus précieux alliés des élus. D’autant plus que Meicoomon, qui le tue froidement, ne semble pas être infectée mais semble être LA raison des distorsions et des Digimons infectés. Un pas en avant dans l’intrigue donc, ce qui ne manquera pas de chambouler le reste des personnages.

En vrac également, j’ai beaucoup apprécié la première partie qui voit le groupe et leurs Digimons se détendre dans les sources chaudes. L’humour, la joie, l’amitié, toutes ses émotions m’ont emballé. Voir ces moments de vie quotidiennes pour nos personnages préférés, c’est des moments que l’on avait pas tant que ça dans les deux premières séries. D’ailleurs, les Digimons ont pas mal de moment qui leur sont propres et qui nous attache d’avantage à eux. Ne serait-ce que toute la partie ou ils soudoient Leomon pour se rendre au festival, qu’ils se déguisent et qu’ils participent à un concours pour pouvoir manger gratuitement est grandiose. Cela démontré à quel point les compagnons de nos élus peuvent être touchants et innocents. La force d’Aventure Tri est également de nous montrer les relations des Digimons entre eux. Le soutien envers Palmon blessée, le fait que Tentomon accueille et protège Gomamon lors de sa fugue, ou Piyomon en fidèle amie pour Meicoomon.

Imperialdramon infecté, le grand ennemi de KETSUI

D’un point de vue intrigue et avancée scénaristique, on notera le retour de Ken Ichijouji (élu de la seconde saison), qui apparaît ici dans son costume d’Empereur des Digimons. Chose plus incroyable, le Digimon infecté qui va combattre Palmon et Gomamon n’est autre qu’Imperialdramon. Si vous ne vous en souvenez plus, il s’agit de la version « fusionnée » des Digimons de Ken et Daisuke, à savoir Wormon et Stingmon. Est-ce réellement le vrai Impérialdramon ? Le vrai Ken ? Ou sont les autres ? Pourquoi Hikari et Takeru n’en sont pas plus inquiets ? Autant de questions sans réponses que l’on a hâte d’avoir.

Chez les autres personnages, il est bon de noter qu’entre Taichi et Yamato, le conflit n’est pas encore apaisé et que Sora n’apporte toujours pas grand chose à l’intrigue (elle reste cependant une amie sympa pour les autres).

Enfin, Nishijima et Himekawa se montrent de plus en plus mystérieux. Autant le professeur est assez transparent avec les adolescents, semble très sympathique, sincère et semble être un réel allié, autant pour elle, j’ai des doutes. Sa relation « maternelle » avec Meiko est intrigante, mais elle semble en savoir plus que son compagnon et semble parfaitement savoir quoi faire et ce qu’il va se passer. On ne peut ignorer qu’elle a volontairement mis Meicoomon en danger et que son souhait était de provoquer les incidents de la dernière partie.

Détente dans les sources chaudes

Pour terminer, l’animation et les graphismes sont toujours au rendez vous. Qu’est-ce que c’est beau. Les décors, les détails, les personnages, l’animation des Digimons, les évolutions, les combats. J’en prends à chaque fois plein les yeux et j’adore. Johan a vu quelques images et a lui même adoré la qualité de l’animation. Dommage qu’il ne veuille pas se lancer dans les deux premières saisons (l’animation a un peu vieillit pour lui), car je suis certain qu’il adorerait.

La suite viendra donc avec la troisième partie intitulée Yokuhaku (Confessions).

9
Touchant et palpitant

Evidemment, avec Mimi et Joe autant mis en avant, je ne peux qu'adorer KETSUI. Je trouve que la qualité d'animation est toujours présente, le développent des deux personnages est touchant, fidèle à ce qu'ils sont. Un peu compliqué à suivre d'un point de vue scénaristique car on rajoute des questions sans répondre pour autant aux précédentes. Les deux combats sont plutôt bons et j'aime de mon côté qu'on s'attarde sur des moments de vie.

  • Aldric 9

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More